La faillite de Detroit menace le groupe Dexia

20/07/13 à 07:39 - Mise à jour à 07:39

Source: Trends-Tendances

La faillite de la ville américaine de Detroit pourrait avoir un gros coût pour le groupe Dexia, rapportent plusieurs quotidiens samedi. Le groupe belgo-français possède dans son portefeuille certaines créances détenues par Detroit, pour un montant qui pourrait atteindre 100 millions d'euros.

La faillite de Detroit menace le groupe Dexia

© Reuters

Dexia avait investi en 2006, peu avant la crise financière mondiale, dans un paquet de produits financiers complexes émis par la ville de Detroit afin de financer son fonds de pension. Dexia n'est pas le seul bancassureur concerné par ces produits. D'autres institutions financières européennes, telles la Société Générale ou Commerzbank, sont également touchées.

Dexia avait constitué à l'époque une provision en vue d'une éventuelle faillite de la ville, dont les problèmes financiers ne datent pas d'hier. Ces provisions ont été calculées en tenant compte d'une intervention de l'Etat du Michigan. Or, celui-ci pourrait ne pas agir.

Les provisions s'avéreraient alors insuffisantes et la facture pourrait s'élever à 100 millions d'euros pour Dexia. Le capital du groupe serait dès lors encore plus écorné.

En savoir plus sur:

Nos partenaires