La dette chinoise met en péril sa stabilité financière

07/12/17 à 10:49 - Mise à jour à 10:49

Source: Belga

Le niveau de la dette accumulée par les ménages, les entreprises et le gouvernement chinois menace la stabilité financière de la république, estime le Fonds monétaire international (FMI) dans un rapport publié jeudi. Le FMI conseille à Pékin de se distancier d'une croissance basée en large partie sur le crédit.

La dette chinoise met en péril sa stabilité financière

/ © Reuters

Le ratio du crédit par rapport au produit intérieur brut est d'environ 25%, ce qui est "très élevé selon les standards internationaux" et indique "une probabilité élevée de détresse financière", estime le rapport.

La dette des entreprises a atteint 165% du PIB alors que celle des ménages a aussi grimpé rapidement au cours des dernières années, selon le FMI.

Le gouvernement chinois donne la priorité à la "stabilité sociale" à moyen terme et semble "se reposer sur l'expansion du crédit pour continuer à financer les entreprises, même lorsqu'elles ne sont plus viables", poursuit le rapport.

L'introduction de produits financiers de plus en plus complexes et opaques et le fait que les banques encouragent une prise de risque excessive en compensant les investisseurs en cas de pertes posent des risques supplémentaires, pointe aussi le document du Fonds.

"Les autorités sont au courant de ces risques et oeuvrent de manière proactive à les contenir", a commenté Ratna Sahay, la directrice adjointe du département monétaire et marché des capitaux du FMI.

Le rapport recommande à la Chine de ne plus mettre l'accent sur des taux de croissance élevés dans ses plans nationaux afin de réduire l'incitation aux fonctionnaires locaux d'encourager une croissance alimentée par le crédit. Il conseille aussi à Pékin de renforcer le système de régulations et de relever les niveaux de capitaux bancaires pour créer un tampon en cas de perturbations.

L'économie chinoise dépasse les attentes avec une croissance de 6,9% dans les trois premiers trimestres de l'année, en dépit des avertissements émis par les agences au sujet du niveau croissant de la dette du pays.

Nos partenaires