La crise financière a fait exploser les plaintes "recevables" contre les banques

05/05/10 à 14:04 - Mise à jour à 14:04

Source: Trends-Tendances

Si le nombre de plaintes reçues par le médiateur des banques a globalement baissé l'an dernier, le nombre de dossiers recevables a nettement crû. "Avec la crise financière, de nombreux investisseurs ont en effet vu leur portefeuille se déprécier, ce qui les pousse à émettre des doutes sur les conseils qui leur ont été prodigués", analyse l'ombudsman.

La crise financière a fait exploser les plaintes "recevables" contre les banques

© Thinkstock

Le Service de médiation banques-crédit-placements a appelé mercredi les institutions financières à améliorer l'information aux investisseurs particuliers concernant la notion de "capital garanti", un concept pas toujours compris et à l'origine de nombreuses plaintes : "C'est un gros problème, a résumé Françoise Sweerts, médiatrice des banques, lors de la présentation du rapport annuel 2009. La garantie de capital n'est pas toujours bien comprise des investisseurs, pas toujours très claire. Il faut améliorer l'information dans le futur."

Si le nombre de plaintes reçues l'année dernière a baissé de 6,9 %, à 2.514 plaintes, le nombre de dossiers jugés recevables a, lui, progressé de 16 %, pour atteindre 1.008 dossiers. "Cette hausse s'explique par le nombre de plaintes sur les investissements et produits financiers, qui représentent 44 % de nos dossiers, contre 36 % en 2008, analyse l'ombudsman. Avec la crise financière, de nombreux investisseurs ont en effet vu leur portefeuille se déprécier, ce qui les pousse à émettre des doutes sur les conseils qui leur ont été prodigués, ainsi que le profil d'investisseur élaboré par leur banque."

Autre conséquence de la crise : les services de Françoise Sweerts ont aussi reçu l'année dernière davantage de plaintes pour (mauvaise) gestion de fortunes, généralement pour des montants importants. Les plaintes concernant les instruments de paiement arrivent, elles, en seconde position des griefs les plus courants reçus en 2009, et notamment les différends liés au refus d'indemnisation par l'institution bancaire en cas d'abus, perte ou vol de carte.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires