La Bundesbank s'inquiète que les banques centrales financent la Grèce

09/12/12 à 11:58 - Mise à jour à 11:58

Source: Trends-Tendances

Le président de la Banque centrale allemande, Jens Weidmann, chantre de l'orthodoxie monétaire, s'est inquiété, dans un entretien à paraître ce dimanche dans la presse allemande, que les banques centrales financent en partie les besoins de financement de la Grèce.

La Bundesbank s'inquiète que les banques centrales financent la Grèce

© AFP

"La Grèce devra financer une partie des besoins en financement supplémentaires de la Grèce par des bons du Trésor (titres de dette à court terme, (...) pour lesquels il n'existe pratiquement pas de marché", a affirmé le responsable de la Bundesbank, au journal dominical "Welt am Sonntag".

Ces titres devraient donc être achetés "surtout par des banques nationales, qui se financent en retour en grande partie sur les fonds de la banque centrale", ajoute-t-il. Il en conclut "avec inquiétude" que "les banques centrales comblent une partie des besoins en financement de la Grèce".

Fin novembre, les créanciers de la Grèce se sont mis d'accord sur un nouveau paquet de mesures destiné à réduire la lourde dette grecque, qui passe notamment par une baisse des taux d'intérêt, un allongement des durées de remboursement ou une redistribution à la Grèce d'une partie des gains gagnés sur certains titres de dette.

Athènes a aussi été autorisé à racheter une partie de sa dette, une opération délicate, dont la première phase aurait été un succès, selon la presse grecque de samedi.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires