Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

05/06/15 à 15:09 - Mise à jour à 15:13

La bonne nouvelle qui terrorise les Bourses et fait sourire les retraités

La Bourse est une maison où les raisonnements de monsieur et madame Tout-le-Monde n'ont pas droit de cité.

La bonne nouvelle qui terrorise les Bourses et fait sourire les retraités

/ © Reuters

Parlez à n'importe quel épargnant, il vous dira que ce qui l'embête le plus aujourd'hui, c'est la faiblesse des taux d'intérêt - ils sont proches de zéro pour cent. Et avec des taux pareils, il craint pour sa future pension. Difficile en effet de vivre de la rente de son petit capital, si le taux est de 0% ! En principe donc, chacun serait heureux de voir les taux d'intérêt grimper à nouveau !

Et bien, figurez-vous que tout le monde ne pense pas de la même manière, non. La Bourse craint comme la peste une remontée des taux d'intérêt. Et c'est exactement ce qui s'est passé, ces deux derniers jours. Les Bourses ont été très agitées, car il y a eu une remontée des taux d'intérêt assez brusque, et disons-le assez inattendue.

Les investisseurs ont peur d'une remontée des taux pour plusieurs raisons. La première, c'est que si elle est trop brutale, elle risque d'asphyxier les Etats qui sont fortement endettés et qui devront équilibrer leurs budgets avec des taux d'intérêt non plus proche de 0%, mais nettement plus élevés ! Cela risque de tanguer un peu. Et puis, si les taux augmentent, il est clair que les investisseurs risquent de se désintéresser un peu plus des actions pour aller vers les obligations, histoire de diversifier leur portefeuille !

Mais surtout, la présence de taux faibles était la quasi-certitude que la Bourse allait grimper quoiqu'il arrive, pour la simple raison qu'il n'y a pas d'alternatives aux actions ! Voilà pourquoi une hausse des taux est très mal vue par les Bourses. Et voilà pourquoi ces deux derniers jours, ces mêmes Bourses ont été très volatiles !

Partager

La bonne nouvelle qui terrorise les Bourses et fait sourire les retraités

En réalité, si les taux d'intérêt grimpent à nouveau, c'est parce que l'inflation a l'air de faire son retour. Or, si les taux ont été artificiellement mis aussi bas, c'est par crainte de la déflation. Donc, si le spectre de la déflation s'éloigne, les autorités monétaires européennes n'auront plus de raison de laisser les taux d'intérêt aussi bas. Et la seule perspective de ce scénario angoisse la Bourse, car elle perdrait son principal carburant.

En revanche, les retraités qui étaient en train de mourir à petit feu, car ils étaient les premières victimes de cette baisse des taux d'intérêt, peuvent, je l'espère pour eux, retrouver le sourire. Après tout, quand on a travaillé toute sa vie pour mettre de côté un petit pactole, on préfère que celui-ci ne soit pas laminé par des taux d'intérêt artificiellement bas. C'est la bonne nouvelle à partager pour ce week-end. Les taux remontent enfin !

Nos partenaires