La BCE ne modifiera pas le montant de son aide d'urgence à la Grèce

13/07/15 à 15:25 - Mise à jour à 15:57

Source: Belga

La Banque centrale européenne (BCE) a décidé lundi de ne pas augmenter le montant de l'aide d'urgence qu'elle accorde aux banques grecques, annonce l'agence de presse financière Bloomberg sur base de sources proches du dossier.

La BCE ne modifiera pas le montant de son aide d'urgence à la Grèce

Le plafond de ces prêts a été maintenu "inchangé", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la BCE, quelques heures après l'annonce d'un accord à l'arrachée entre Athènes et ses créanciers.

Depuis le 26 juin, les prêts ELA, qui constituent la dernière source de financement des banques grecques, sont plafonnés à près de 89 milliards d'euros.

Face au risque d'échec des négociations entre le gouvernement grec et ses partenaires, la BCE avait décidé le 6 juillet de maintenir ces crédit d'urgence au même niveau, tout en durcissant les conditions d'octroi pour tenir compte de la dégradation de la situation en Grèce.

Au terme de près de 17 heures de négociations marathon, les chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro sont parvenus lundi matin à un accord sur un troisième plan d'aide international à la Grèce, assorti de conditions draconiennes.

Mais avant d'envisager de revoir sa position, la banque centrale "attend que l'accord soit sécurisé", c'est-à-dire qu'il soit approuvé par les différents parlements européens devant être consultés sur le sujet, a précisé à l'AFP une source européenne.

Les mots d'ordre pour les 25 gouverneurs et directeurs de l'institution sont "prudence et attente", a ajouté cette source.

Au moins huit Parlements de la zone euro vont être impliqués, dont l'Assemblée nationale française mercredi et le Bundestag allemand sans doute vendredi.

Le gouvernement grec prolonge la fermeture des banques

Après une réunion entre le ministre adjoint des Finances Dimitris Mardas et les directeurs de principales banques grecques, et malgré l'accord trouvé à Bruxelles, le gouvernement a décidé le maintien du contrôle des capitaux et "la fermeture des banques", une mesure imposée au pays depuis le 29 juin, a indiqué cette source.

Un décret "devrait être publié lundi soir pour "préciser la durée de cette prolongation", selon la même source.

Cette décision intervient quelques minutes après que la Banque centrale européenne (BCE) eut décidé de maintenir inchangé le plafond de ses prêts d'urgence (ELA) aux banques grecques au niveau actuel, soit environ 89 milliards d'euros.

Athènes a été contraint d'imposer un contrôle des capitaux après les retraits massifs de l'épargne par les clients inquiets, dans la foulée de l'annonce fin juin d'un référendum par le Premier ministre Alexis Tsipras, et l'interruption alors des discussions entre Athènes et ses créanciers, UE, BCE et FMI. Cette mesure visait à éviter l'effondrement des banques.

Le contrôle mis en place ne permet que le retrait de 60 euros par jour pour ceux qui possèdent une carte sur un compte bancaire grec. En revanche, les retraits avec des cartes de banques étrangères ne sont pas limités, ce qui concerne surtout les touristes.

Après des négociations âpres lors d'un sommet marathon à Bruxelles, les Européens ont conclu lundi matin un accord pour négocier un troisième plan d'aide à la Grèce, ce qui permet le maintien du pays dans la zone euro mais au prix de nouveaux très lourds sacrifices sur trois ans.

En savoir plus sur:

Nos partenaires