La BCE définit de nouvelles exigences pour KBC

20/03/15 à 11:27 - Mise à jour à 11:25

Source: Belga

La Banque centrale européenne (BCE) a informé le groupe belge KBC de sa décision d'instaurer "des exigences prudentielles".

La BCE définit de nouvelles exigences pour KBC

© BELGA

Celles-ci définissent les exigences minimales en matière de capital et de liquidité pour le groupe et ses entités bancaires, à savoir un ratio Tier 1 common equity (CET1) d'au moins 10,5% et un ratio LCR (liquidity coverage ratio) supérieur à 100% à partir du 1er octobre 2015, annonce KBC Groupe vendredi dans un communiqué.

"KBC applaudit la décision de la BCE qui clarifie la situation pour le groupe et ses parties prenantes. L'objectif de capital de 10,5% (CET1) défini par la BCE correspond à l'objectif que KBC s'est fixé et qu'il dépasse manifestement", commente Johan Thijs, CEO de KBC.

En ce qui concerne l'exigence de ratio LCR de plus de 100%, KBC avait déjà annoncé, en juin 2014, son objectif de ratio de 105% ou plus.

Dans le cadre du recours au Mécanisme de surveillance unique (MSU), la BCE doit veiller à ce que les établissements de crédit disposent de suffisamment de capitaux pour couvrir "des pertes inattendues ou assurer leur survie en cas de débâcle économique et boursière", rappelle le groupe.

En savoir plus sur:

Nos partenaires