La bataille des terminaux de paiement continue

22/11/14 à 10:27 - Mise à jour à 10:27

Source: Belga

Après BNP Paribas Fortis, la société américano-néerlandaise European Merchant Services (EMS) lance à son tour une offre concurrente à celle de Wordline pour la gestion des transactions électroniques avec les cartes de débit Bancontact/Mister Cash. Son but est de briser l'hégémonie actuelle de Worldline. Ce nouveau concurrent mise sur 10% du marché, écrit De Tijd samedi.

La bataille des terminaux de paiement continue

© Belga

Bancontact/Mister Cash est de loin le moyen de paiement le plus populaire en Belgique. Le traitement de plus d'un milliard de transactions chaque année était, jusqu'il y a peu, le seul privilège de Worldline (ex-Banksys), qui jouissait d'un monopole de fait. Ce qui suscitait un certain agacement de la part des commerçants.

Worldline a ainsi reçu ces dernières années, et à plusieurs reprises, des critiques venant des organisations représentant les classes moyennes quant à sa politique de prix. A la fin de l'année dernière, un appel avait par ailleurs été lancé pour qu'un deuxième système de paiement soit mis en place après que le réseau de Worldline était tombé en panne durant plusieurs heures le 23 décembre, une journée très importante dans le cadre des achats de Noël. La société EMS répond à présent à cet appel et lance ses propres terminaux de paiement pour Bancontact/Mister Cash sur le marché belge. Son offre sera présentée dans le cadre de l'Horeca Expo, qui s'ouvre dimanche à Gand.

En savoir plus sur:

Nos partenaires