La Banque nationale impose du capital supplémentaire à 8 banques belges

26/10/15 à 20:00 - Mise à jour à 19:59

Source: Belga

Huit banques belges systémiques devront satisfaire à des exigences de capital supplémentaires à partir du 1er janvier prochain, a indiqué lundi soir la Banque nationale.

La Banque nationale impose du capital supplémentaire à 8 banques belges

/ © Belga

Ces surcharges de fonds propres atteindront 1,5% pour BNP Paribas Fortis, KBC Group, ING Belgique et Belfius. Axa Banque Europe, Argenta, Euroclear et Bank of New York Mellon se verront quant à elles appliquer une surcharge de 0,75%, a précisé la BNB en soulignant que "ces surcharges seront appliquées de manière progressive sur une période de 3 ans à compter du 1er janvier 2016."

Cette décision de la BNB s'inscrit dans son rôle d'autorité macroprudentielle. Dans ce cadre, la Banque nationale examine l'évolution des risques et des vulnérabilités du secteur financier belge.

"Bien que la rentabilité des banques belges ait continué à s'améliorer au cours des derniers trimestres dans un contexte de hausse des revenus de commissions, de plus-values latentes sur les actifs financiers et d'un niveau historiquement bas des coûts de financement, plusieurs de ces facteurs devraient s'estomper au cours de la période à venir, ce qui soulève la question de la pérennité des bénéfices", souligne notamment la BNB pour qui la faiblesse des taux d'intérêt va progressivement peser sur les produits nets d'intérêts, "en particulier dans un contexte d'intense concurrence dans les principaux marchés et activités".

Dans ce contexte, la Banque nationale "recommande aux banques de s'assurer que leur solvabilité soit suffisante. Si nécessaire, cet impératif commande de limiter le dividende distribué aux actionnaires", a encore estimé la BNB qui attend enfin des entreprises d'assurance qu'elles continuent à améliorer leur solvabilité et, "par conséquent, à limiter la distribution de bénéfices aux assurés et aux actionnaires lorsque cela s'avère nécessaire pour préserver leur résilience à long terme".

En savoir plus sur:

Nos partenaires