La Banque d'Angleterre visée par une enquête du gendarme financier

05/03/15 à 11:48 - Mise à jour à 11:47

Source: Belga

Le gendarme financier du Royaume-Uni a ouvert une enquête sur des opérations conduites par la Banque d'Angleterre pendant la crise de 2007-2008, un nouveau coup pour l'institut d'émission déjà cité dans une affaire de manipulation du marché des changes.

La Banque d'Angleterre visée par une enquête du gendarme financier

© BELGAIMAGE

"Le SFO confirme qu'il conduit des investigations sur des éléments que lui a transmis la Banque d'Angleterre sur des enchères de liquidité réalisées pendant la crise financière en 2007 et 2008", a expliqué un porte-parole du Serious Fraud Office (SFO).

Cette annonce constitue un nouveau coup pour la réputation de la Banque d'Angleterre (BoE), dont le gouverneur, Mark Carney, a déjà été contraint mardi de s'expliquer devant une commission du parlement britannique dans une retentissante affaire de manipulation du marché des changes.

Dans cette nouvelle affaire distincte, le SFO enquête sur d'éventuelles irrégularités lors d'enchères de fonds mis à disposition des banques. Ce type d'opération est assez classique de la part d'une banque centrale, mais avait pris une ampleur exceptionnelle pendant la crise financière lorsque les banques, qui ne se faisaient plus confiance entre elles, courraient après les liquidités.

La BoE a expliqué de son côté qu'avant même l'ouverture de cette enquête du SFO, elle avait diligenté une enquête indépendante sur ces possibles irrégularités, confiée à Anthony Grabiner, un juriste ayant pignon sur rue dans la City de Londres.

"Sur la base des conclusions de cette enquête préliminaire, la BoE en a référé au SFO le 20 novembre 2014", a expliqué la banque centrale dans un communiqué publié après la confirmation par le SFO de l'ouverture d'une enquête.

La banque centrale n'a souhaité faire aucun autre commentaire et n'a pas précisé le type d'irrégularité qui aurait pu être commis. Elle n'a pas expliqué non plus si les personnes visées étaient des responsables de la BoE en tant que tels ou des courtiers extérieurs travaillant pour son compte.

C'est la première fois depuis la création du SFO, à la fin des années 1980, que la BoE est impliquée dans l'une de ses enquêtes. Agence gouvernementale indépendante, le SFO dispose de pouvoirs importants d'investigation sur les fraudes financières les plus complexes et les cas de corruption.

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires