L'or explose tous ses records... et ne faiblit pas

18/04/11 à 09:39 - Mise à jour à 09:39

Source: Trends-Tendances

L'once d'or a atteint lundi un nouveau sommet historique, se rapprochant du seuil des 1.490 dollars, tandis que l'argent franchissait 43 dollars l'once pour la première fois depuis 1980. En cause : les incertitudes sur la périphérie de la zone euro... mais pas seulement.

L'or explose tous ses records... et ne faiblit pas

© Thinkstock

Le cours de l'once d'or est monté lundi à un nouveau sommet historique, se rapprochant du seuil des 1.490 dollars, tandis que l'argent franchissait 43 dollars l'once pour la première fois depuis 1980, portés par l'inflation et la crise des dettes publiques européennes.

Le prix de l'once d'or a atteint 1488,68 dollars sur le marché au comptant vers 2 h, un niveau record qui éclipse le sommet à 1.488,18 dollars enregistré vendredi (lire ci-après). De son côté, le cours de l'argent s'est élevé jusqu'à 43,37 dollars, son plus haut niveau depuis 31 ans.

"L'or comme l'argent entament la semaine sur de nouveaux sommets, soulignent les experts de Commerzbank. Ils profitent des inquiétudes sur une inflation croissante, alors que la Chine, la zone euro et les Etats-Unis ont fait état vendredi de taux d'inflation plus élevés qu'attendu."

L'or avait brisé son précédent record vendredi

Le cours de l'or avait franchi, vendredi et pour la première fois, le seuil de 1.480 dollars l'once, porté par la crise des dettes souveraines en zone euro et par les inquiétudes persistantes sur l'inflation, qui poursuit sa progression en Chine comme aux Etats-Unis.

Le prix de l'once d'or était ainsi monté à 1.483,38 dollars vers 14 h 50 GMT sur le marché au comptant, un niveau sans précédent. Il avait grimpé jusqu'à 1.479,35 dollars plus tôt dans la journée de vendredi dans les échanges asiatiques, avant de décroître légèrement. L'argent n'était pas en reste puisque, dans le sillage de l'or, il s'est élevé vendredi, vers 14 h 45 GMT, à 42,73 dollars, son plus haut niveau depuis 1980.

"Il semble que les investisseurs soient toujours préoccupés par la menace d'un défaut de paiement dans les économies périphériques de la zone euro" et se tournent vers les métaux précieux, valeur refuge par excellence, soulignait James Moore, analyste de la société financière Fast Markets.

Par ailleurs, les investisseurs s'alarment toujours des "signes d'une inflation galopante, après des chiffres témoignant d'une hausse des prix plus forte qu'attendu en Chine et en Inde", ajoutait James Moore.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires