L'impact des crédits sur l'économie belge

28/01/15 à 15:35 - Mise à jour à 15:35

Source: Belga

En 2013, 10,41% des dépenses de consommation des ménages étaient financées par le crédit à la consommation, et au moins 26,10% des dépenses en construction et rénovation l'étaient par des crédits hypothécaires, ressort-il d'une étude menée par la professeur Nancy Huyghebaert de la KU Leuven, avec le concours de l'Union professionnelle du crédit (UPC).

L'impact des crédits sur l'économie belge

/ © istock

A la fin de cette même année, l'encours en crédit à la consommation s'élevait en Belgique à 21,1 milliards d'euros, soit 5,52% du PIB, et l'encours en crédit hypothécaire à 189,1 milliards d'euros, soit 49,41% du PIB.

La croissance du PIB entre 1995 et 2013 aurait été inférieure de 0,76% sur base annuelle si l'octroi de crédits n'avait pas suivi, d'après les estimations réalisées par Mme Huyghebaert.

L'étude souligne par ailleurs que les crédits à la consommation ont un caractère procyclique, en d'autres termes, les ménages ne compensent pas des baisses du revenu disponible en prenant plus de crédits.

En savoir plus sur:

Nos partenaires