L'évasion fiscale menace la lutte contre la pauvreté

14/04/16 à 15:50 - Mise à jour à 15:50

Source: Afp

Les pratiques d'évasion fiscale révélées par les "Panama Papers" peuvent avoir un "immense effet néfaste" sur la lutte contre la pauvreté à travers le globe, a affirmé jeudi le président de la Banque mondiale (BM).

L'évasion fiscale menace la lutte contre la pauvreté

Des activistes dénoncent l'évasion fiscale devant le siège de la Commission européenne à Bruxelles. © Reuters

"Quand des impôts sont contournés, quand des actifs publics sont pris et déposés dans ces paradis fiscaux, tout cela peut avoir un immense effet néfaste sur notre mission de mettre fin à la pauvreté", a déclaré Jim Yong Kim lors d'une conférence de presse à Washington.

Le président de cette institution-phare du développement économique s'est dit extrêmement "préoccupé" par le scandale des "Panama Papers" qui a révélé un vaste réseau d'évasion fiscale via des sociétés écrans dans des paradis fiscaux.

"C'est une question fondamentale de confiance", a-t-il ajouté en donnant le coup d'envoi de l'assemblée de printemps de la BM et du Fonds monétaire international.

M. Kim a toutefois lancé un avertissement aux entreprises et particuliers impliqués dans l'évasion fiscale: "Faites très attention, (...) la transparence ne va pas reculer, le monde va simplement devenir de plus en plus transparent", a-t-il affirmé.

Nos partenaires