L'euro au plus bas face au dollar, les Bourses reculent à nouveau

01/06/10 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Trends-Tendances

1,2115 dollar : l'euro n'avait plus atteint ce plancher depuis quatre ans. Un regain d'inquiétude sur la reprise économique en zone euro et sur la santé du secteur financier en Europe explique cette nouvelle chute de la monnaie unique... tout comme celle des places de marché européennes. Dans le rouge de 1,3 %, le Bel 20 comptait parmi les mieux placées...

L'euro au plus bas face au dollar, les Bourses reculent à nouveau

© Bloomberg

L'euro est tombé mardi à 1,2115 dollar vers 8 h 50 GMT (10 h 50 heure belge), son plus bas niveau en plus de quatre ans face au billet vert, pénalisé par un regain d'inquiétude sur la reprise économique en zone euro et sur la santé du secteur financier en Europe.

Les craintes sur la vigueur de la reprise en zone euro étaient renforcées par la publication du rapport semestriel sur la stabilité financière de la Banque centrale européenne, dans lequel l'institution estime que les banques de la zone euro risquent de devoir inscrire dans leurs comptes 195 milliards d'euros de dépréciations supplémentaires d'ici la fin de 2011.

L'euro avait auparavant souffert de l'abaissement, vendredi, de la note de la dette de l'Espagne. L'agence de notation Fitch a en effet abaissé d'un cran la note de la dette de l'Espagne, à "AA+", contre "AAA" jusqu'alors - la meilleure note possible - estimant que le nécessaire processus de réduction de la dette privée affecterait les perspectives de croissance du pays.

Bel 20 en recul : le rouge domine à nouveau les marchés européens

En reculant de 1,3 % à 2.421 points mardi vers 11 h, l'indice Bel 20 était parmi les mieux placés de ses voisins européens... tout en comptant 19 de ses éléments dans le rouge. Les hausses étaient donc bien rares au sein de l'indice bruxellois. Tout au plus peut-on signaler la bonne tenue relative du secteur de la grande distribution, à l'image de Delhaize.

Les investisseurs ont tendance à se réfugier dans les valeurs défensives en cas de turbulences boursières. KBC Securities a aussi relevé son objectif de cours sur Delhaize de 66 à 70 euros, citant entre autres les difficultés de son concurrent Carrefour, une hausse anticipée de l'inflation aux Etats-Unis au second semestre et un taux de change euro/dollar favorable.

Le secteur bancaire se distinguait quant à lui à la baisse, tel Dexia qui fermait la marche au sein du Bel 20. Ici aussi, l'avis de la BCE a eu un effet négatif... Ailleurs, UCB, qui avait bénéficié hier d'un avis favorable de KBC Securities, faisait aujourd'hui les frais d'un avis négatif de Bank of America Merrill Lynch, qui réduit son objectif de cours de 38 à 34 euros.

L'once d'or, de son côté, gagnait 3,10 dollars à 1.219,55 dollars, et le lingot se négociait autour de 32.215 euros, en progrès de 400 euros.

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires