L'Espagne dans le viseur de Moody's

29/07/11 à 10:41 - Mise à jour à 10:41

Source: Trends-Tendances

L'agence de notation financière a abaissé les notes de six régions espagnoles et menace de dégrader celles de quatre banque ainsi que la note souveraine du pays.

L'Espagne dans le viseur de Moody's

© Image Globe / ANDY RAIN

L'agence de notation Moody's a annoncé vendredi 29 juillet qu'elle envisageait d'abaisser la note de la dette souveraine de l'Espagne, actuellement à "Aa2", en raison des difficultés budgétaires du pays, qui créent selon elle "une vulnérabilité croissante à la tension du marché". A l'issue d'une période d'examen de trois mois, l'agence pourrait baisser cette note, déjà dégradée en 2010, mais cette baisse "devrait problablement se limiter à un cran".

Les deux raisons principales à cette décision sont "les pressions continuelles pour se financer auxquelles fait face le gouvernement espagnol" et la difficulté pour ce dernier à appliquer une rigueur budgétaire du fait d'un "environnement de faible croissance" et de "l'écart budgétaire qui persiste chez de nombreux gouvernements régionaux".

Moody's continue de s'inquiéter pour les finances des 17 régions autonomes, très endettées (121 milliards d'euros en cumulé) et jusque-là peu enclines à réduire leur déficit. L'agence "prévoit que les gouvernements régionaux vont rater leur objectif collectif de déficit, avec une différence de jusqu'à 0,75% du PIB, ce qui rendrait plus difficile d'atteindre l'objectif général de déficit du gouvernement (6% du PIB en 2011".

Elle a d'ailleurs décidé vendredi d'abaisser d'un cran les notes de six régions espagnoles, dont l'une des plus puissantes du pays, la Catalogne, une décision qui reflète selon elle "la détérioration de leur situation budgétaire et de leur dette". Les six régions sanctionnées sont la Catalogne, la Castille-la Manche, la communauté autonome de Murcie, la région de Valence, l'Andalousie et la Castille et Léon. L'agence a par ailleurs indiqué qu'elle envisageait de dégrader les notes de quatre autre régions (Madrid, Extrémadure, Galice et Pays Basque) et de deux provinces (Biscaye et Guipuzcoa).

Moody's a en outre menacé d'abaisser les notes de quatre banques espagnoles, dont la numéro un en zone euro Santander, ainsi que celle de la Confédération des caisses d'épargne espagnoles (Ceca). Les trois autres banques concernées sont BBVA, CaixaBank et La Caixa. "Une baisse potentielle de la note du gouvernement espagnol affecterait seulement les notes de dette et de dépôts des banques qui ont des notations individuelles élevées", explique Moody's.

Santander, BBVA et CaixaBank, qui sont les trois premières banques cotées espagnoles, ont comme note Aa2 à long terme et P-1 à court terme, ce qui les place dans la catégorie des emprunteurs de niveau élevé, selon la classification de l'agence. La Caixa, première caisse d'épargne espagnole, est quant à elle notée A1, dans la catégorie "moyenne haute". Enfin, la Ceca est notée A1 à long terme et P-1 à court terme.

Trends.be avec L'Expansion.com

Nos partenaires