L'emprunt populaire veut ratisser très large

15/05/13 à 07:23 - Mise à jour à 07:23

Source: Trends-Tendances

Le gouvernement fédéral planche sur un grand emprunt populaire destiné à capter les dépôts massifs stockés sur les livrets d'épargne.

L'emprunt populaire veut ratisser très large

© Thinkstock

Ce "prêt citoyen thématique" prendra la forme d'un bon de caisse ou d'un dépôt à terme et ne devrait pas avoir de montant minimum de souscription, selon le projet de loi qu'ont pu consulter les quotidiens L'Echo et De Tijd.

Le gouvernement souhaite, par cet emprunt populaire, pallier le manque de financement bancaire. Celles-ci rechignent en effet à accorder certains crédits aux PME ou des financements à long terme, ce qui freine la croissance économique.

Ce "prêt citoyen thématique" sera couvert par la garantie des dépôts. Il aura une durée d'au moins cinq ans. Les banques qui fixent un minimum pour investir dans les bons de caisse ou comptes à terme ne pourront pas exiger de montant minimum supérieur à 200 euros. Le rendement devrait s'aligner sur le taux d'intérêt offert par les bons de caisse et dépôts à terme mais cet emprunt devrait attirer les épargnants grâce à son avantage fiscal, soit une réduction du précompte mobilier à 15% contre 25% normalement.

Les fonds levés sous le label "prêt citoyen" doivent être affectés endéans l'année au financement de "projets ayant une finalité socio-économique ou sociétale". Le "prêt citoyen thématique" devrait entrer en vigueur le 1er novembre prochain. Le projet de loi sera présenté au plus tard la semaine prochaine au conseil des ministres.

Nos partenaires