Keytrade (enfin) sur l'iPad

12/11/12 à 16:06 - Mise à jour à 16:06

Source: Trends-Tendances

Jusqu'ici, la plupart des banques belges se limitaient aux fonctions les plus simples dans leur application mobile : consultations des comptes, virements, etc. En tant que challenger, Keytrade innove avec une appli qui propose des nouveautés à ses clients boursicoteurs.

Keytrade (enfin) sur l'iPad

© Keytrade

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Après avoir martelé à qui veut l'entendre que son site Web mobile lui suffisait totalement, Keytrade lance son application mobile sur l'iPad. La tendance est là : aujourd'hui, de plus en plus de clients consultent leur compte en banque via leur smartphone ou leur tablette. Voilà pourquoi Keytrade annonce désormais la mise en ligne de son appli iPad.

Développée majoritairement en interne (sauf pour certains aspects d'ergonomie), cette application permet à ses clients d'accéder à leurs comptes, comme le font toutes les autres banques. Avec quelques nouveautés cosmétiques quand même : les différents comptes sont visualisés par des bulles personnalisables et qui peuvent être déplacées d'un simple glissement de doigt. C'est aussi avec un glissement de doigt que l'utilisateur peut réaliser un virement vers ses autres comptes ou vers un compte externe.

Mais surtout, cette application est l'une des premières en Belgique à proposer des fonctionnalités boursières assez poussées. La fonction " marchés " permet d'avoir un aperçu des actions et des indices (en temps réel pour certains) pris en charge par Keytrade, avec possibilité d'acheter et de vendre. La visualisation du portefeuille est également proposée avec une grande ergonomie et une certaine facilité d'utilisation. Pas étonnant pour le challenger du monde bancaire, très orienté sur les nouvelles technologies. " Il était temps " diront certains constatant que Keytrade arrive bien après les autres.

L'objectif de Keytrade n'est pas tant de doper le nombre de transactions boursières (en forte chute vu le climat boursier actuel) avec un outil facile. Mais plus de proposer un nouvel outil à ses clients et (surtout ?) d'attirer les investisseurs et boursicoteurs qui n'auraient pas encore de compte chez Keytrade.

" Il s'agit d'une stratégie sur le long terme, insiste Thierry Ternier, CEO de Keytrade Bank. Cette application est un premier pas et d'autres lancements seront effectués dans un avenir proche. " La banque déclare vouloir atteindre, à terme, environ 10% de téléchargement au sein de ses clients. Soit environ 15.000 downloads.

Christophe Charlot

En savoir plus sur:

Nos partenaires