KBC veut accélérer le remboursement de l'aide publique flamande

17/06/14 à 10:20 - Mise à jour à 10:20

Source: Trends-Tendances

KBC a l'intention d'accélérer le remboursement de l'aide publique flamande que le bancassureur avait reçu après la crise financière de 2008-2009. KBC veut ainsi en terminer avec cette dette pour la fin 2017, au lieu de la fin 2020 comme convenu avec la Commission européenne. L'entreprise veut ainsi consolider une "position forte de capital".

KBC veut accélérer le remboursement de l'aide publique flamande

© Belga

"Environ un tiers de l'excédent de capital entre aujourd'hui et 2017 sera affecté au remboursement de l'aide publique", fait savoir le bancassureur. Lors de la crise financière de 2008-2009, KBC avait dû faire appel aux pouvoirs publics. Elle avait reçu une aide publique de 7 milliards d'euros répartie équitablement entre les autorités fédérale et flamande.

L'aide publique fédérale avait été remboursée dès la fin 2012. En début d'année, le bancassureur avait déjà accéléré le rythme du remboursement à la Région flamande. Il devait alors encore deux milliards d'euros à celle-ci, plus un milliard d'euros de primes, pour 2020.

KBC lancera l'an prochain KBC Brussels De plus, KBC lancera en 2015 une marque séparée pour la capitale, KBC Brussels. Celle-ci "reflétera le caractère cosmopolite de Bruxelles et répondra mieux aux besoins de sa population", annonce l'entreprise dans un communiqué de presse mardi.

KBC était jusqu'à présent active dans la capitale avec les marques KBC et CBC. A partir de l'an prochain, le bancassureur veut exploiter de manière plus efficace le potentiel de Bruxelles. KBC Brussels a pour ambition de proposer aux particuliers et aux PME "une offre intégrée de services bancaires et d'assurance". L'entreprise annonce que de nouveaux collaborateurs seront engagés afin de soutenir cette stratégie de développement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires