KBC vend Centea : "L'un des choix les plus difficiles que nous ayons eu à faire"

04/03/11 à 11:34 - Mise à jour à 11:34

Source: Trends-Tendances

KBC vend sa filiale Centea Belgique au Crédit Agricole pour 527 millions d'euros. Ce désinvestissement "a été l'un des choix les plus difficiles que nous ayons eu à faire pour répondre aux exigences de la Commission", selon le patron de KBC.

KBC vend Centea : "L'un des choix les plus difficiles que nous ayons eu à faire"

© Belga

KBC a annoncé vendredi avoir conclu un accord avec le Crédit Agricole concernant la vente de sa filiale Centea Belgique pour un montant total de 527 millions d'euros. Pour Centea, cette "entrée dans le groupe Crédit Agricole constitue un pas important dans la politique de croissance et de diversification que la banque mène depuis des années déjà", selon un communiqué commun de KBC et du Crédit Agricole.

Pour KBC, cette annonce s'inscrit dans le recentrage stratégique annoncé fin 2009 : "Le désinvestissement de Centea est un jalon sur la voie de la réalisation de ce plan stratégique et ne nuit nullement à l'efficacité du modèle d'entreprise déployé par KBC sur ses marchés domestiques", souligne le communiqué.

"En Belgique, nous resterons aussi actifs qu'auparavant, par l'intermédiaire de nos réseaux de bancassurance étendus KBC et CBC, précise Jan Vanhevel, CEO du groupe KBC. Cependant, le désinvestissement de Centea a été l'un des choix les plus difficiles que nous ayons eu à faire pour répondre aux exigences de la Commission européenne."

Vente de Centea : l'impact direct sur KBC représente 400 millions d'euros de capital de base libéré

Pour KBC, "l'impact direct sur le capital représente environ 0,4 milliard d'euros de capital de base libéré, ce qui se traduit en termes de ratio Tier 1 par une incidence d'environ 0,4 % (incidence calculée au 31-12-2010)", précise le groupe. Et ce, "principalement à la faveur d'une diminution de 4,2 milliards d'euros des actifs pondérés par le risque".

La contribution moyenne de Centa "au bénéfice du groupe KBC (avant frais de funding) a représenté environ 60 millions d'euros au cours des cinq dernières années. En 2010, la contribution de Centea au bénéfice sous-jacent (après impôts mais avant frais de funding) du groupe a été de 58 millions d'euros, soit environ 3 %. Au 31 décembre 2010, Centea représentait un volume d'actifs pondérés par le risque de 4,2 milliards d'euros.

Le Crédit Agricole, Centea et Fidea (le réseau complémentaire de courtiers en assurances de KBC) ont conclu que dans une première phase, Fidea continuera à proposer ses produits vie et non-vie, que ce soit via des agents Centea ou via le réseau du Crédit Agricole.

La transaction, qui doit encore recevoir l'aval des autorités de contrôle, devrait être finalisée au deuxième trimestre de cette année.

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires