KBC termine l'année sur un bénéfice de plus de 2,5 milliards d'euros

22/02/18 à 09:54 - Mise à jour à 09:54

Source: Belga

KBC a dégagé en 2017 un bénéfice net de 2,57 milliards d'euros (6,03 euros par action), en hausse de 6% par rapport à 2016, a annoncé jeudi le bancassureur.

KBC termine l'année sur un bénéfice de plus de 2,5 milliards d'euros

© Image Globe

Plus de la moitié de ce résultat est obtenu en Belgique (1,57 milliard d'euros, +9,99%), alors que la République tchèque contribue au bénéfice net à hauteur de 702 millions d'euros (+17,8%). Les marchés internationaux (Irlande, Hongrie, Slovaquie et Bulgarie) représentent 444 millions d'euros (+4%). L'Irlande, qui a pu être une source de tracas pour KBC, dégage un bénéfice de 167 millions d'euros (-9%). Enfin, une perte de 146 millions d'euros est attribuable au centre du groupe.

Les revenus nets d'intérêt sont en légère baisse de 3%, à 4,12 milliards d'euros, mais les revenus nets de commission affichent une hausse significative de 18%, à près de 1,71 milliard d'euros.

Fin décembre 2017, les avoirs en gestion totaux s'élevaient à 219 milliards d'euros (+3%).

KBC souligne encore bénéficier d'une position de trésorerie "robuste" et d'une solvabilité qui l'est tout autant, avec un ratio common equity (à pleine charge) de 16,3% à fin 2017.

Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice net du bancassureur belge se monte à 399 millions d'euros, pénalisé à hauteur de 211 millions par l'impact non-récurrent de la réforme de l'impôt des sociétés en Belgique. Les revenus nets d'intérêts s'élèvent à 1,03 milliard d'euros au cours des trois derniers mois de 2017 (+1,5%) pour des revenus nets de commissions de 430 millions (+14%).

Les prévisions de KBC évoquent des "rendements robustes pour l'ensemble des divisions".

Enfin, un dividende de 3 euros brut par action, duquel doit être retranché le dividende intérimaire d'un euro par action déjà versé en novembre, sera proposé à l'approbation des actionnaires lors de l'assemblée générale prévue le 3 mai. Un rachat de 2,7 millions d'actions propres sera également proposé "pour compenser la dilution due aux augmentations de capital réservées au personnel". Cela représente, in fine, un taux de distribution aux actionnaires de 59% du bénéfice.

Nos partenaires