KBC rembourse anticipativement 500 millions d'euros d'aides publiques à la Flandre

08/01/14 à 10:19 - Mise à jour à 10:19

Source: Trends-Tendances

Le bancassureur KBC a annoncé mercredi le remboursement, de manière anticipée, d'une deuxième tranche de 500 millions d'euros d'aides publiques à la Flandre. Ce montant correspond à un remboursement de 330 millions d'euros auxquels s'ajoute une prime de 50%. Le solde des aides publiques à rembourser par KBC s'élève désormais à 2 milliards d'euros.

KBC rembourse anticipativement 500 millions d'euros d'aides publiques à la Flandre

© BELGA

Selon le bancassureur, c'est sa "robuste position de capital" qui lui a permis d'effecteur ce remboursement de manière anticipée. La Banque nationale de Belgique ne s'y est du reste pas opposée.
En outre, KBC précise mercredi que les autorités de régulation et la BNB ont abouti à une décision commune à l'égard de KBC Groupe en ce qui concerne les exigences en matière de capital. "KBC Groupe a ainsi été informé de l'exigence de maintenir en permanence un ratio common equity minimum à pleine charge de 9,25% selon les normes de Bâle III (sans les plus-values latentes). Au 30 septembre 2013 le ratio pro forma (sans les plus-values latentes) était de 11,4%. Même après le remboursement des aides des pouvoirs publics régionaux flamands et compte tenu de l'incidence escomptée sur le quatrième trimestre 2013 (réductions de valeur en Irlande et prêts aux actionnaires), KBC devrait disposer d'un matelas de capital nettement supérieur à l'exigence de 9,25%", détaille le groupe.

Le 3 juillet 2013, KBC avait déjà remboursé par anticipation une première tranche d'1,17 milliard d'euros d'aides publiques flamandes, à laquelle s'ajoutait une prime de 0,58 milliard d'euros, soit au total 1,75 milliard d'euros, ce qui ramène le solde des aides publiques à rembourser à 2 milliards d'euros, explique le bancassureur.

"Les accords conclus avec la Commission européenne prévoyaient que nous rembourserions le solde de 2,33 milliards d'euros au gouvernement flamand entre 2014 et 2020, en sept tranches égales de 0,33 milliard d'euros (plus prime), et ce chaque fois avant le 31 décembre. À l'avenir également, nous pouvons toujours procéder à des remboursements accélérés si notre position de capital le permet et si la Banque nationale l'accepte", précise le CEO de KBC, Johan Thijs, cité dans un communiqué.

Selon M. Thijs, le groupe qu'il dirige compte aujourd'hui "parmi les établissements financiers européens les mieux capitalisés et les plus liquides" tandis que le plan stratégique convenu avec la Commission européenne il y a cinq ans est "pratiquement réalisé".

Fin 2012, KBC avait déjà remboursé la totalité des aides publiques consenties par le gouvernement fédéral. Avec le remboursement de ce jour à la Flandre, le total des remboursements, mises en paiement de coupons et primes de garantie sur CDO effectués par KBC s'élève à 9,5 milliards d'euros. Lorsque KBC aura remboursé toutes les aides publiques, le total des remboursements, paiements de coupons et primes de garantie sur CDO dépassera 13 milliards d'euros alors que le bancassureur avait perçu, en 2008 et 2009, 7 milliards d'euros d'aides publiques de la part des pouvoirs publics fédéraux et flamands.

En savoir plus sur:

Nos partenaires