KBC : "Nous rembourserons l'Etat jusqu'au dernier cent !"

10/02/12 à 07:30 - Mise à jour à 07:30

Source: Trends-Tendances

KBC entend rembourser 4,7 milliards d'euros d'aide publique d'ici la fin de 2013. Le bancassureur dispose, pour libérer du capital supplémentaire, de trois possibilités.

KBC : "Nous rembourserons l'Etat jusqu'au dernier cent !"

© Image Globe/Herwig Vergult

KBC, qui a bénéficié dans la foulée de la crise financière de 2008 du soutien de l'Etat fédéral et de la Région flamande, compte bien parvenir à rembourser 4,67 milliards d'euros d'aide publique d'ici la fin de 2013, a laissé entendre Jan Vanhevel, CEO du bancassureur, jeudi dans le cadre de la publication des résultats annuels.

KBC, mis en difficulté par la crise financière, avait bénéficié en 2008-2009 d'une manne de 7 milliards d'euros d'aides publiques, 3,5 milliards d'euros de la part de l'Etat fédéral et la même somme du gouvernement flamand.

Aides d'Etat à rembourser : les 3 solutions de KBC pour lever du capital

Le 2 janvier dernier, KBC a remboursé une première tranche de 500 millions d'euros de YES, pour yield enhanced securities, au gouvernement fédéral. A ces 500 millions d'euros se sont ajoutés une pénalité de 15 %.

"Nous avons l'objectif de rembourser davantage" en 2012, a indiqué Jan Vanhevel au cours d'une conférence de presse, tout en se disant convaincu que KBC sera en mesure de rembourser 4,67 milliards d'euros d'aides d'Etat d'ici la fin de 2013.

"Une chose est certaine : nous allons tout rembourser jusqu'au dernier cent, y compris les pénalités", a répondu Jan Vanhevel à la question de savoir si KBC parviendrait à rembourser à temps les autorités.

Selon le CEO, KBC dispose de trois possibilités pour libérer du capital supplémentaire :

- en réduisant son profil de risques,

- en réservant les bénéfices réalisés,

- en poursuivant son programme de désinvestissements.

A ce propos, après la vente de la filiale d'assurance polonaise Warta en janvier, Jan Vanhevel a indiqué, sans vouloir entrer dans les détails, que "d'importants progrès" ont été enregistrés dans le cadre de la cession de la polonaise Kredyt Bank.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires