KBC et Santander fusionnent leurs filiales polonaises

28/02/12 à 12:27 - Mise à jour à 12:27

Source: Trends-Tendances

Le bancassureur KBC a accompli le premier pas en vue de sa sortie du capital de sa filiale polonaise Kredyt Bank, qui fusionnera avec Bank Zachodni WBK, filiale quant à elle de la banque espagnole Santander. A terme, KBC se retirera complètement de Kredyt Bank.

KBC et Santander fusionnent leurs filiales polonaises

© Image Globe

La nouvelle entité, qui constituera la 3ème banque polonaise en termes de dépôts, de prêts et de bénéfices, comptera près de 900 agences et quelque 3,5 millions de clients particuliers, ont indiqué KBC et Santander dans un communiqué commun.

Santander disposera d'une participation majoritaire de 76,5 pc dans la banque fusionnée, KBC conservant dans un premier temps 16,4 pc du capital. Cette participation passera ensuite rapidement sous la barre des 10 pc. "En outre, KBC a l'intention de se dessaisir de sa participation restante, dans le but d'en maximaliser la valeur".

Par ailleurs, Santander reprendra également la totalité de Zagiel, l'antenne "crédit à la consommation" de KBC en Pologne, sous réserve de l'approbation des autorités de la concurrence. "Le désinvestissement de Kredyt Bank et notre désengagement du marché bancaire polonais ont été des décisions très pénibles mais lorsque les temps sont durs, il faut savoir trancher", a commenté le CEO de KBC Groupe, Jan Vanhevel. Ce désengagement s'inscrit dans le cadre du plan conclu avec la Commission européenne. La transaction devrait être bouclée dans le courant du deuxième semestre de cette année.

Le groupe s'est déjà lancé à la recherche d'un repreneur pour ses parts restantes Le bancassureur KBC s'est immédiatement lancé à la recherche d'un repreneur pour les parts qu'il détient encore dans la banque polonaise Kredyt Bank, dont la fusion avec Bank Zachodny WBK, filiale du groupe espagnol Santander, a été annoncée mardi matin.
KBC n'a toutefois pas souhaité avancer d'agenda précis en ce qui concerne cette sortie définitive. "Nous cherchons un bon équilibre entre la maximalisation de la valeur et notre retrait de Pologne", a précisé KBC au cours d'une conférence téléphonique.

Ce dernier a déjà cédé quelques-unes de ses participations, conformément au plan d'aide conclu avec la Commission européenne, mais doit encore se désengager, entre autres, de KBC Allemagne et de l'Antwerp Diamond Bank.

La fusion de Kredyt Bank et de Bank Zachodny WBK donnera naissance à la 3e banque polonaise en termes de dépôts, de prêts et de bénéfices. Elle comptera près de 900 agences et quelque 3,5 millions de clients particuliers. Son capital sera détenu à 76,5 pc par Santander, KBC en conservant dans un premier temps 16,4 pc. Cette participation passera ensuite rapidement sous la barre des 10 pc, dont KBC se délestera également quand il aura trouvé un repreneur .

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires