KBC enregistre un bénéfice net de 692 millions d'euros au deuxième trimestre

09/08/18 à 13:48 - Mise à jour à 13:48

Source: Belga

Le groupe bancaire KBC a enregistré un bénéfice net de 692 millions d'euros au deuxième trimestre, et de 1.248 millions d'euros sur l'ensemble du premier semestre, a-t-il annoncé jeudi.

KBC enregistre un bénéfice net de 692 millions d'euros au deuxième trimestre

© Reuters

"Cette bonne performance renouvelée s'explique notamment par la solide tenue des revenus nets d'intérêts, la belle performance de l'assurance non-vie et les revenus élevés de dividendes (sous l'effet de facteurs saisonniers), qui ont en partie contrebalancé le recul des revenus à la juste valeur et liés au trading, la légère baisse des revenus de commissions et l'impact négatif à caractère unique lié au règlement d'un dossier juridique legacy", a souligné le CEO du groupe, Johan Thijs.

En Belgique, le résultat net de 437 millions d'euros "est parfaitement en phase avec le trimestre précédent". Les responsables du groupe ont évoqué la croissance fulgurante des activités numériques. Désormais, deux tiers des prêts aux clients sont octroyés en ligne. "Le Belge a rapidement pris le train du numérique", a commenté M. Thijs. La fréquentation des agences bancaires est donc en baisse, mais le CEO n'est pas en mesure de dresser clairement l'évolution future du nombre de bureaux. "Cela dépendra du comportement du client. Le contact physique est de toute manière encore nécessaire pour certains produits", a-t-il ajouté.

Les activités en Tchéquie ont chuté, à 145 millions d'euros. Pour la première fois, les marchés internationaux (Bulgarie, Hongrie, Irlande et Slovaquie) font mieux que la République tchèque avec un résultat net à 163 millions. Sur l'ensemble de l'année, KBC prévoit des "rendements robustes" pour toutes ses divisions.

"Dans l'ensemble, les conditions économiques en Europe demeurent attrayantes, bien que le pic de croissance soit vraisemblablement derrière nous", commente Johan Thijs. Le responsable a souligné que les investisseurs étaient restés assez prudents au deuxième trimestre en raison de la nervosité sur les marchés financiers, alimentée par les élections en Italie et la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

Le groupe a décidé de verser un dividende intérimaire d'un euro par action le 16 novembre en guise d'acompte sur le dividende total pour 2018.

KBC a par ailleurs annoncé jeudi que sa filiale irlandaise, KBC Bank Ireland, avait conclu un accord avec Goldman Sachs sur la cession d'un portefeuille de crédits pour un montant approximatif de 1,9 milliard d'euros. La transaction qui doit être finalisée au quatrième trimestre de cette année, permettra "un recentrage complet" de la filiale irlandaise de KBC sur "la croissance durable et rentable" de ses activités retail et de micro-PME.

En savoir plus sur:

Nos partenaires