KBC cède des filiales et dégage 300 millions d'euros

05/07/10 à 11:36 - Mise à jour à 11:36

Source: Trends-Tendances

KBC vient de céder coup sur coup deux filiales, l'une à l'australien QBE pour 267 millions d'euros, l'autre au japonais Daiwa pour 1 milliard de dollars. Le bancassureur belge en retire, au total, près de 300 millions d'euros en libération de capital.

KBC cède des filiales et dégage 300 millions d'euros

© Belga

KBC a vendu Secura SA, filiale de KBC Assurances spécialisée dans la réassurance vie et non-vie, au groupe d'assurances et de réassurance australien QBE Insurance Group pour 267 millions d'euros, annonce lundi le bancassureur belge dans un communiqué.

KBC souligne que les activités de réassurance de QBE et de Secura sont très complémentaires, ce qui permettra une expansion géographique pour les activités européennes existantes. L'effet de levier du partage des connaissances entre les deux sociétés offrira des opportunités de croissance, selon le groupe.

L'institution belge était à la recherche d'un nouveau partenaire stratégique pour Secura afin de maintenir les perspectives de croissance de cette société de réassurance. Secura, qui emploie 86 personnes à Bruxelles, a contribué fin 2009 au bénéfice net consolidé de KBC Groupe pour 28,6 millions d'euros.

Pour KBC, la vente de Secura à QBE aura pour conséquence une libération de capital de 139 millions d'euros. L'Australien QBE est implanté dans 47 pays et occupe plus de 13.500 personnes.

KBC : le nippon Daiwa Capital Markets rachète ses activités Global Convertibles et Asian Equity Derivatives

KBC Groupe a par ailleurs conclu un accord avec Daiwa Capital Markets (la marque déposée au Japon est Daiwa Securities Capital Markets) en vue de la cession de ses activités Global Convertibles et Asian Equity Derivatives. L'accord porte sur un montant approximatif de 1 milliard de dollars, dont environ 0,2 milliard pour les équipes, l'infrastructure informatique et autres actifs, et environ 0,8 milliard pour le portefeuille de négoce.

Par cette acquisition, Daiwa renforcera notablement ses activités de produits dérivés en pleine croissance. KBC, pour sa part, libère ainsi des ressources en capital d'un montant de plus ou moins 200 millions de dollars, annonce lundi le groupe dans un communiqué. Soit quelque 159 millions d'euros.

"L'accord annoncé aujourd'hui marque une nouvelle étape importante de la stratégie de KBC visant à réduire l'envergure des activités de produits structurés au sein de KBC Financial Products, précise Jan Vanhevel, CEO de KBC, cité dans le communiqué. Ce désinvestissement nous permet de libérer des ressources de capital substantielles tout en réduisant le profil de risque du groupe et en renforçant sa concentration sur ses marchés et son savoir-faire de base dans le domaine de la bancassurance."

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires