JPMorgan "solidement bénéficiaire" au 2e trimestre malgré les pertes de marché

13/06/12 à 08:02 - Mise à jour à 08:02

Source: Trends-Tendances

Le directeur général de la banque américaine JPMorgan Chase, Jamie Dimon, prévoit que son établissement sera "solidement bénéficiaire" au deuxième trimestre. Et ce, en dépit des pertes de marché annoncées le mois dernier, évaluées à environ 2 milliards de dollars.

JPMorgan "solidement bénéficiaire" au 2e trimestre malgré les pertes de marché

© Reuters

M. Dimon indique que la banque est "désolée" de cet incident et souligne que ni l'argent de ses clients ni celui des contribuables n'a été perdu dans cet "incident isolé".

Ces déclarations de M. Dimon, communiquées par la banque mardi soir, font partie des remarques qu'il doit prononcer mercredi à l'ouverture d'une audition organisée par la commission des affaires bancaires du Sénat à propos de ces pertes de marché, qui ont conduit plusieurs élus à demander des réglementations plus strictes.

"Toutes nos activités restent bénéficiaires et continuent à servir clients et entreprises", assure M. Dimon dans ce discours. "Même s'il reste deux semaines avant la fin du deuxième trimestre, nous prévoyons qu'il sera solidement bénéficiaire."

Le mois dernier, il avait révélé avoir perdu au moins 2 milliards de dollars sur le marché des dérivés de crédit. Certains analystes estiment que la perte pourrait largement dépasser le montant annoncé.

M. Dimon évoque, dans son témoignage, "une série d'événements" ayant conduit à cet échec, notamment un contrôle insuffisant de la stratégie des courtiers ayant piloté les opérations risquées, des limites
de risques pas assez précises, des changements de personnels en cours dans le service des investissements concerné, et l'insuffisance des contrôles au niveau de la "haute direction" de la banque.

"Notre bilan en béton reste intact", répète encore le directeur général de la plus grosse banque des Etats-Unis en termes d'actifs. Cette affaire a déjà conduit deux régulateurs américains, l'autorité de régulation des marchés à terme et dérivés (CFTC) et l'autorité des marchés financiers (SEC) à ouvrir des enquêtes sur JPMorgan, tout comme la police fédérale (FBI).

Avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires