JO 2012: Le SPF Economie met en garde les acheteurs de tickets en ligne

26/07/12 à 12:37 - Mise à jour à 12:37

Source: Trends-Tendances

Le Service public fédéral Economie met en garde les candidats acheteurs de tickets en ligne pour les Jeux olympiques de Londres. Une entreprise, basée en Norvège, propose, via différents sites internet, des tickets qu'elle compte racheter à des particuliers. Dépassée par la demande, l'entreprise n'a pas pu réunir assez de tickets pour satisfaire les candidats acheteurs qui avaient payé à l'avance.

JO 2012: Le SPF Economie met en garde les acheteurs de tickets en ligne

© Image Globe

Ce modèle économique de plate-forme électronique n'est pas illégal en soi, à condition toutefois que l'entreprise informe le consommateur clairement et sans ambiguïté, explique le SPF Economie. L'entreprise doit ainsi préciser qu'elle n'est pas un vendeur officiel, que le prix réclamé est supérieur à celui figurant sur le ticket et doit informer le consommateur du risque de se voir privé d'accès le cas échéant à l'événement.

En 2010, le SPF Economie avait introduit une demande d'intervention auprès de son homologue norvégien, à la suite de la réception d'une quarantaine de plaintes de consommateurs belges qui n'avaient pas reçu leurs tickets pour des concerts. La semaine dernière, le SPF Economie a reçu un signal d'un consommateur belge s'inquiétant de ne pas encore avoir reçu ses tickets commandés via 'Euroteam'.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires