Israël : Dexia cède sa filiale controversée

08/04/11 à 10:39 - Mise à jour à 10:39

Source: Trends-Tendances

Dexia a mis en vitrine sa filiale Dexia Israël, dont la valeur atteindrait 180 millions d'euros. Une filiale plutôt sulfureuse, qui vaut au groupe franco-belge d'être accusé de financier des colonies israélienne en Palestine.

Israël : Dexia cède sa filiale controversée

© Belga

Dexia a chargé la banque d'affaires Rothschild de chercher un acheteur pour les 66 % de parts que détient le bancassureur dans sa filiale Dexia Israël, rapporte le site d'informations financières français WanSquare jeudi. Une information confirmée par le principal intéressé.

Dexia Israël est estimée, selon WanSquare, à 180 millions d'euros.

Le groupe franco-belge a plusieurs fois été accusé d'avoir financé des colonies israéliennes en Palestine via sa filiale. L'association "Israël colonise - Dexia finance" a salué la décision de vendre cette filiale "après deux ans et demi de campagne intensive".

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires