Investir comme un milliardaire

07/05/14 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Trends-Tendances

Les grosses fortunes ont accès à des investissements dont la plupart des petits épargnants ne soupçonnent même pas l'existence. En voici quelques-uns.

Investir comme un milliardaire

© Thinkstock

Tout d'abord il faut savoir que de l'argent "bloqué" rapporte toujours plus qu'un compte épargne en "libre-service". Les fonds communs de placement fermés (ou "closed-end funds", c'est-à-dire à capital fixe) sont des investissements à long terme où l'argent placé est bloqué pour un minimum de 5 ans, mais qui offrent des rendements plus qu'appréciables. Si vous avez une épargne que vous pouvez vous permettre de "laisser dormir" sans y toucher pour l'instant, c'est vers cela que vous devez vous diriger.

Un de ces fonds communs de placement fermés qui intéresse les grosses fortunes par son originalité, mais surtout son rendement, c'est la location d'avions. "Cette niche commence à faire parler d'elle", explique Ian Marsh, CEO d'une société de gestion d'actifs, la "Fleming Family and Partners", basée à Londres. Cette société très prospère avait été créée à la base afin de préserver la fortune de Ian Fleming, le créateur de James Bond.

Ainsi ces clients investissent via une société appelée Doric, qui utilise les fonds qui lui sont confiés pour acheter des avions ; avions qui seront ensuite loués aux grandes compagnies aériennes telles Emirates Airlines, à Dubaï.

Les investisseurs retoucheront quand les avions sont définitivement vendus, mais en attendant ils perçoivent un rendement annuel de 9% durant toute la période des leasings. A titre comparatif, le rendement moyen Standard and Poor's S&P 500 est de 3%.

"Certains fonds communs de placement fermés nécessitent des centaines de milliers de dollars de droit d'entrée... Mais le fond de leasing d'avions de Doric a un droit d'entrée nettement plus raisonnable, le mettant ainsi à la portée de plus de bourses", selon Marsh. Les fonds SKY CLOUD, qui achètent des Airbus A380-800 et les louent à Emirates Airlines, demandent un minimum de 10.000 euros et une taxe unique de 5% variant selon la somme investie.

Les riches investisseurs du Royaume-Uni et d'ailleurs investissent également dans les terres agricoles. La population mondiale ne cessant d'augmenter, il en va de même pour la demande alimentaire ainsi les propriétaires de terres agricoles peuvent espérer des rendements intéressants, déclare Marsh. Les terres arables ont des ressources limitées, le plus difficile est à venir avec le meilleur rendement.

Selon Marsh, des bonnes terres peuvent donner un rendement de 4% par an à un investisseur, et surtout prendre de la valeur au fil du temps.

Et si tout le monde ne peut pas s'offrir le luxe de placer son argent dans un avion ou dans de larges étendues agricoles, il existe encore des fonds communs de placement fermés qui offrent la possibilité d'investir dans une infrastructure internationale ; le vin par exemple.

Il reste aussi toujours l'opportunité d'acheter des actions de sociétés cotées en Bourse. Par exemple Gladstone Land, une société américaine et cotée, est spécialisée dans l'achat de terres agricoles.

Nos partenaires