ING supprimera 1.115 emplois en Belgique d'ici 2015

12/02/14 à 09:52 - Mise à jour à 09:52

Source: Trends-Tendances

Le bancassureur ING a clôturé son exercice 2013 sur un bénéfice en hausse de 22 % à 3,26 milliards d'euros. Il a par ailleurs annoncé ce mercredi, en marge de la présentation de ses résultats annuels, la suppression de 300 emplois supplémentaires aux Pays-Bas, qui s'ajoutent aux 1.400 postes qui doivent disparaître d'ici à 2015.

ING supprimera 1.115 emplois en Belgique d'ici 2015

© Belga

Au dernier trimestre 2013, ING a enregistré un bénéfice net de 539 millions d'euros, à comparer au bénéfice de 1,5 milliard réalisé un an plus tôt grâce à la cession d'activités.

Malgré tout, sur l'ensemble de l'exercice, Ralph Hamers, le président de groupe, évoque une année "à succès" au cours de laquelle tant les résultats de la banque que des assurances se sont améliorés.

Au total, la réorganisation initiée en 2012 coûtera quelque 4.100 emplois, dont 1.100 en Belgique.

ING supprimera 1.115 emplois chez nous

D'ici 2015, 1.115 équivalents temps plein vont disparaître chez ING Belgique, la majorité via des départs naturels, indique mercredi le bancasseur. Un nombre qui avait déjà été évoqué en décembre dans un entretien accordé au journal L'Echo, souligne une porte-parole d'ING Belgique.

Dans un premier temps, ING avait annoncé en 2013 la suppression de 1.000 emplois en Belgique. Fin octobre, des informations dans la presse avaient laissé entendre que les pertes d'emploi se chiffreraient plutôt à 1.115 d'ici 2015 mais la banque n'avait alors souhaité ni confirmer ni infirmer ce nombre, ING se bornant à confirmer qu'une proposition de convention collective de travail (CCT) se trouvait sur la table.
Il apparaît désormais clairement que ce sont bien 1.115 équivalents temps plein qui vont disparaître chez ING Belgique d'ici 2015.

L'agence de presse néerlandaise ANP a annoncé mercredi matin la perte de 115 emplois supplémentaires au sein des activités belges d'ING.
Mais "il est faux de dire qu'encore 115 emplois supplémentaires seront supprimés. L'année dernière, nous avons conclu un accord avec les partenaires sociaux prévoyant que le nombre d'équivalents temps plein sera graduellement diminué de 1.115 unités, en majeure partie via des départs naturels. Et ce nombre n'a pas été augmenté cette année", explique ING Belgique dans une réaction communiquée à l'agence Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires