ING: les taux bas compensés par le succès des produits d'investissement

04/08/17 à 10:44 - Mise à jour à 10:44

Source: Belga

Dans un environnement de taux bas, ING fait toujours face à une baisse persistante des revenus nets d'intérêt, qui sont en recul de 0,7%, pour totaliser 1,079 milliard d'euros. La banque a cependant pu compenser cela en partie par une croissance des revenus de commissions (+ 7,6%), ressort-il jeudi de ses résultats semestriels. Les clients sont en effet de plus en plus demandeurs de produits d'investissement.

ING: les taux bas compensés par le succès des produits d'investissement

© Belga

Le total des dépôts est resté stable, à 98 milliards d'euros. Les clients ont davantage placé leur argent sur les comptes courants plutôt que les comptes d'épargne. La banque explique ce phénomène par des taux historiquement faibles des produits d'épargne et de dépôt.

Le portefeuille de crédits a, lui, fortement progressé (+ 7%) pour atteindre 94,7 milliards d'euros. "La croissance a été bien équilibrée à travers l'ensemble des segments et les coûts du risque (78 millions d'euros) sont restés dans les limites de notre objectif d'appétit de risque", commente ING.

Le bénéfice avant impôts en Belgique et au Luxembourg a, pour sa part, atteint 462 millions d'euros au premier semestre 2017. Lors des six premiers mois de l'an dernier, elle avait engrangé un bénéfice de 588 millions d'euros, qui avait été supporté par 145 millions d'euros d'impacts ponctuels positifs. Ce montant correspond à 115 millions d'euros d'économies de coûts et 30 millions d'euros de gains sur la vente de parts de Visa.

En glissement annuel, la croissance du bénéfice avant impôts est de 4%, ce qui rend "heureux et fier", son administrateur délégué Erik Van Den Eynden.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos