HSBC: la filiale suisse démarchait activement les diamantaires anversois

11/02/15 à 07:16 - Mise à jour à 08:17

Source: Belga

La filiale suisse de la banque HSBC avait un bureau qui démarchait les diamantaires anversois et a également aidé au blanchiment de trafic de drogue, révèle Le Soir mercredi.

HSBC: la filiale suisse démarchait activement les diamantaires anversois

Image d'illustration © Belga

Le quotidien a pu se procurer les PV belges et français qui ont conduit à l'inculpation de HSBC. Selon Le Soir, la banque disposait d'un desk "diamant", au sein d'un service baptisé Medis, qui a activement démarché les diamantaires belges par le biais de visites en Belgique. Ce service se faisait aider d'un juriste s'il fallait "sophistiquer" les dépôts belges (créer une offshore, par exemple). Medis, liquidé en 2012, a totalement dérapé, contribuant au blanchiment d'argent des trafiquants marocains de drogue, injecté dans la banque via un gestionnaire de fortune et blanchi via d'autres entités bancaires de HSBC. L'ouverture d'enquêtes aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne a ensuite forcé HSBC à écrémer sa clientèle: ses clients sont soudain devenus "verts", "oranges" et "rouges", la banque se débarrassant des rouges. Des clients belges importants ont été revendus à une banque du Liechtenstein.

En savoir plus sur:

Nos partenaires