HSBC : diète sévère et résultats en trompe-l'½il

11/05/11 à 15:52 - Mise à jour à 15:52

Source: Trends-Tendances

La 1ère banque britannique a publié des résultats trimestriels en trompe-l'oeil, montrant une envolée des dépenses qui avait mis la pression sur le CEO. HSBC compte réaliser jusqu'à 3,5 milliards de dollars d'"économies durables".

HSBC : diète sévère et résultats en trompe-l'½il

© Bloomberg

La banque britannique HSBC a annoncé mercredi un programme visant à réaliser de substantielles économies d'ici 2013 en coûts de fonctionnement, deux jours après la publication de résultats trimestriels ayant mis en évidence une envolée des dépenses.

"Nous faisons face à des défis importants qui doivent nous inciter à accélérer le rythme et l'intensité des changements", a affirmé Stuart Gulliver, CEO du groupe, dans un communiqué publié à l'occasion de la présentation aux actionnaires de la stratégie du groupe. Il a souligné sa volonté d'investir dans les marchés émergents à fort potentiel, alors que HSBC est déjà très présente en Asie.

"Nous visons entre 2,5 milliards et 3,5 milliards de dollars d'économies durables en coûts de fonctionnement", a ajouté la banque, sans donner de précision à ce stade sur les pertes d'emplois que ces économies pourraient générer.

Première banque britannique, HSBC a publié lundi des résultats trimestriels en trompe-l'oeil, montrant une envolée des dépenses qui avait mis la pression sur Stuart Gulliver. HSBC a dégagé un bénéfice net de 4,15 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l'année, en progression de près de 60 % par rapport au premier trimestre de 2010, mais cette performance a été largement due à une réduction de son impôt.

Le produit net bancaire (avant provisions pour risque de crédit) a reculé de 5 % et les dépenses ont grimpé de 17 % sur le trimestre. HSBC a affirmé faire face à une rude concurrence pour recruter de nouveaux talents, notamment en Asie, ce qui a fait gonfler sa masse salariale.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires