Goldman Sachs s'ouvre à monsieur Tout-le-Monde

16/06/15 à 15:04 - Mise à jour à 15:04

Source: Belga

Considérée comme la banque des puissants, la prestigieuse firme américaine Goldman Sachs envisage de prêter, sur internet, de l'argent à monsieur Tout-le-Monde et aux petites entreprises, selon un document interne consulté lundi par l'AFP.

Goldman Sachs s'ouvre à monsieur Tout-le-Monde

© REUTERS

Le ticket d'entrée chez Goldman Sachs est actuellement à ce jour d'un million de dollars au moins. Mais l'établissement de Wall Street travaille sur le lancement d'une unité spécialisée qui consentira des prêts aux Américains ordinaires, selon ce document. Ces services bancaires seront proposés sur internet.

Goldman Sachs entend octroyer ses premiers prêts l'an prochain, selon des sources proches du dossier.

La vénérable banque réfléchit à prêter des sommes comprises entre 15.000 et 20.000 dollars, via un site internet et une application mobile, selon ces mêmes sources. Les emprunteurs pourraient ainsi disposer d'une carte de crédit prépayée à l'image d'American Express.

Goldman Sachs n'a pas encore décidé si ces cartes porteront son nom ou si elles seront baptisées sous une autre marque.

En outre, la banque, dont l'image a souffert de la crise financière, ne devrait pas, comme les plateformes de prêts entre particuliers, exiger de garanties, selon ces sources.

"Les services bancaires numériques aux consommateurs et aux petites entreprises sont une opportunité" pour toucher une nouvelle clientèle avec de bons rendements, font valoir le PDG Llyod Blankfein et son numéro deux Gary Cohn dans le document.

L'unité devrait fonctionner comme une banque en ligne et n'aura pas de réseau d'agences, contrairement aux rivales JPMorgan Chase, Citigroup ou encore Bank of America.

Ce positionnement numérique a le mérite de dispenser Goldman Sachs des coûts de fonctionnement rattachés à la gestion de succursales et à des procédures de contrôles exigées par la règlementation.

En savoir plus sur:

Nos partenaires