G-B: "L'appartenance à l'UE renforce le dynamisme de l'économie"

08/03/16 à 12:35 - Mise à jour à 12:34

Source: Afp

Le gouverneur de la Banque d'Angleterre (BoE) Mark Carney a déclaré mardi que l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne renforçait le "dynamisme de l'économie" britannique, tout en insistant sur le fait que ses propos n'étaient pas une "recommandation" de vote.

G-B: "L'appartenance à l'UE renforce le dynamisme de l'économie"

/ © istock

"Une économie plus dynamique est plus résistante aux chocs, peut croître plus rapidement sans générer de pressions inflationnistes ni créer de risques pour la stabilité financière et peut aussi être associée à une compétitivité plus efficace", a écrit M. Carney dans une lettre adressée à la Commission des finances du Parlement britannique devant laquelle il s'exprimait mardi.

Lors de cette audition sur les conséquences de l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE sur la banque centrale britannique, M. Carney a insisté sur le fait que "rien de ce que nous disons ne doit être interprété comme une recommandation" de vote pour le référendum du 23 juin au cours duquel les Britanniques devront se prononcer sur le maintien ou non du Royaume-Uni au sein de l'UE.

Lundi, la BoE a annoncé trois opérations supplémentaires offrant des liquidités aux banques en juin "dans les semaines autour du référendum".

Ces opérations, mises en place en 2014, sont des "adjudications de réserves de la banque centrale qui fournissent aux banques, sociétés de crédit foncier et maisons de courtages la possibilité d'obtenir des liquidités" contre un large éventail de garanties, avait expliqué la BoE.

Cette annonce est intervenue alors que la livre britannique avait dégringolé fin février face à la perspective d'une possible victoire du oui à la sortie de l'UE, laissant présager de fortes turbulences sur les marchés financiers autour de la date du référendum.

A lire aussi: Royaume-Uni et Europe, retour sur une longue et houleuse relation (graphique)

Nos partenaires