Fortis : vers une indemnisation des actionnaires floués ?

16/02/12 à 14:56 - Mise à jour à 14:56

Source: Trends-Tendances

Deminor se réjouit de la décision du tribunal d'Utrecht, selon lequel Fortis et ses ex-patrons sont coupables de diffusion d'informations trompeuses... mais sur une période trop courte, regrette le conseiller d'actionnaires minoritaires.

Fortis : vers une indemnisation des actionnaires floués ?

© Belga

La décision rendue mercredi aux Pays-Bas par le tribunal d'Utrecht, dans le cadre du dossier Fortis, "confirme la responsabilité de Fortis vis-à-vis des investisseurs en cas de diffusion d'informations trompeuses et ouvre ainsi la voie à une condamnation visant à indemniser ces investisseurs pour les pertes subies sur leurs actions", a réagi Deminor, cabinet de défense des intérêts des actionnaires minoritaires.

"Cette décision de justice ne concerne toutefois que la communication pendant une période bien déterminée", nuance Deminor dans un communiqué. Or, selon le bureau de conseil, "la communication de Fortis a été trompeuse sur plusieurs points essentiels, et ce, de l'annonce du lancement de l'offre sur ABN Amro fin mai 2007 jusqu'au démantèlement du groupe à l'automne 2008."

Un groupe d'investisseurs regroupés autour de Deminor, soit 4.900 particuliers et plus de 450 investisseurs institutionnels, ont dès lors décidé, en janvier 2010, d'introduire une action en responsabilité contre Fortis devant le tribunal de commerce de Bruxelles afin d'obtenir des dommages et intérêts.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires