Fortis joue à cache-cache avec la justice

21/03/11 à 09:44 - Mise à jour à 09:44

Source: Trends-Tendances

Fortis aurait volontairement caché des données cruciales à la justice bruxelloise. Une étude poussée a permis aux enquêteurs de déterminer que le bancassureur a effacé des informations d'une clé USB transmise à la justice.

Fortis joue à cache-cache avec la justice

© Belga

Une enquête qui cherche à déterminer si l'ex-Fortis a correctement informé ses actionnaires depuis octobre 2008 est toujours menée par le juge d'instruction Jeroen Burm. Elle pourrait encore durer un an environ.

Dans le cadre de celle-ci, Fortis, qui affirme jouer la transparence, a transmis aux enquêteurs une clé USB contenant les documents nécessaires pour déterminer si les investisseurs ont été correctement informés de la situation financière de l'ex-bancassureur, écrit samedi le quotidien De Tijd.

Les enquêteurs ont effectué une copie poussée de la clé USB, un spécifique leur permettant de constater que des données présentes sur le support ont été effacées, écrit De Tijd. Ces informations auraient été supprimées sur conseil des avocats de l'ex-Fortis.

Cette découverte aurait permis aux enquêteurs de déterminer les éléments considérés comme délicats par l'ex-bancassureur.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires