Fortis Banque, vrai moteur de la croissance de BNP Paribas ?

06/05/10 à 15:54 - Mise à jour à 15:54

Source: Trends-Tendances

Le produit net bancaire de BNP Paribas a lui progressé de 21,7 %, à 11,53 milliards d'euros. Sans tenir compte de la reprise de Fortis, la hausse n'aurait été que de... 0,1 % ! Côté synergies aussi, tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes : "Nous sommes dans les temps pour réaliser le programme de 900 millions d'euros de synergies d'ici 2012", a assuré Baudouin Prot, patron du géant français.

Fortis Banque, vrai moteur de la croissance de BNP Paribas ?

© Belga

La reprise en 2009 de Fortis Banque par BNP Paribas se confirme, trimestre après trimestre, être un coup de maître pour le groupe bancaire français, qui a annoncé jeudi un bénéfice net de 2,283 milliards d'euros au premier trimestre de 2010, en hausse de 46,5 %. "Il était légitime de venir à Bruxelles, étant donné la contribution déterminante de Fortis à l'activité et aux résultats du groupe", a déclaré Baudouin Prot, administrateur directeur général de BNP Paribas, lors de la présentation des résultats du groupe.

A elles seules, les activités banque de détail en Belgique et au Luxembourg ont dégagé un bénéfice de 235 millions d'euros, 2,2 fois supérieur à celui du premier trimestre de 2009. Le produit net bancaire en Belgique et au Luxembourg a en outre augmenté de 10,4 %, à 864 millions d'euros. Le produit net bancaire de BNP Paribas a quant à lui progressé de 21,7 %, à 11,53 milliards d'euros. Sans tenir compte de la reprise de Fortis, la hausse n'aurait été que de... 0,1 % !

Baudouin Prot s'est également félicité du bon avancement de l'intégration des activités de l'ancienne Fortis Banque : "Nous n'avons vraiment pas perdu de temps. Sur les 1.161 projets d'intégration, 85 % ont déjà été lancés." Au premier trimestre, 42 millions d'euros de synergies ont été comptabilisées, qui s'ajoutent aux 120 millions d'euros de synergies déjà réalisées en 2009. "Nous sommes dans les temps pour réaliser le programme de 900 millions d'euros de synergies d'ici 2012", a encore assuré Baudouin Prot.

Bénéfice net de 2,3 milliards d'euros (+ 46,5 %) pour BNP Paribas au premier trimestre

Au niveau du groupe, BNP Paribas a dégagé un bénéfice net de 2,3 milliards d'euros au premier trimestre de 2010, soit une hausse de 46,5 % par rapport à la même période de l'an dernier, indique jeudi un communiqué du groupe. La maison-mère de BNP Paribas Fortis a réalisé de meilleurs résultats que prévus car les analystes tablaient sur 1,63 milliard d'euros.

La banque estime être exposée à la dette de la Grèce à hauteur de 5 milliards d'euros, soit 0,4 % de ses engagements : "N'ayant pas procédé à l'acquisition d'une banque grecque, BNP Paribas n'a pas d'exposition significative sur l'économie locale de ce pays. Son exposition au système bancaire grec est négligeable." BNP Paribas est engagée à hauteur d'environ 3 milliards d'euros dans des entreprises grecques.

L'intégration de BNP Paribas Fortis et de BGL BNP Paribas (Luxembourg) est toujours en cours, notamment via la création de BeLux Retail Banking, où sont regroupées les activités de retail et de corporate. Cette division a vu une bonne progression des crédits immobiliers en Belgique et au Luxembourg (+ 7,8 %) et une croissance modérée des encours de crédit (+ 0,6 %). Le résultat avant impôt de BeLux Retail Banking s'établit à 235 millions d'euros. Il est plus de deux fois supérieur à celui du premier trimestre de 2009.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires