FMI : l'Espagne doit approfondir la réforme de son secteur financier

26/04/12 à 08:19 - Mise à jour à 08:19

Source: Trends-Tendances

L'Espagne doit aller plus loin dans l'assainissement de ses banques afin de "remédier aux faiblesses qui demeurent" malgré une grande réforme du secteur financier, a estimé mercredi le FMI après une mission d'inspection.

FMI : l'Espagne doit approfondir la réforme de son secteur financier

© Reuters

"L'évaluation confirme le besoin de poursuivre et d'approfondir la stratégie de réforme du secteur financier pour remédier aux faiblesses qui demeurent" et renforcer leur capital, selon un rapport, alors que les banques espagnoles doivent déjà mettre de côté 53,8 milliards d'euros avant la fin de l'année dans le cadre d'un plan d'assainissement.

Les banques qui décident de fusionner pour renforcer leurs bilans auront elles deux ans pour respecter cet objectif.

Selon le FMI, l'Espagne pourrait en outre avoir à débourser plus que prévu pour assainir son secteur, une sombre perspective alors que ses finances publiques étaient plombées par un déficit de 8,51% du PIB fin 2011. "Une plus grande dépendance au financement public pourra être requise, une fois que les options pour la recapitalisation privée seront épuisées", précise le rapport.

La réforme du secteur financier espagnol est en partie financée par les banques elles-mêmes, via le fonds de garantie des dépôts. L'Etat intervient à travers un fonds public d'aide au secteur (Frob).

Le FMI estime que "pour protéger la stabilité financière", l'Espagne pourrait être poussée à injecter plus de fonds.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires