Fiables, les stress tests ? Le FMI s'interroge

22/07/10 à 10:35 - Mise à jour à 10:35

Source: Trends-Tendances

Un rapport du Fonds monétaire international appelle à la transparence totale sur les paramètres des tests de résistance des banques européennes, qui doivent être publiés vendredi.

Fiables, les stress tests ? Le FMI s'interroge

© Epa

Dans un rapport sur la zone euro publiée mercredi, le FMI s'inquiète d'une éventuelle faiblesse des tests de résistance concernant les principales banques européennes qui doivent être publiés le 23 juillet. "Une incertitude concernant le caractère rigoureux ou non des tests de résistance va probablement persister", écrit le FMI dans ce rapport.

Le Fonds estime que pour réduire celle-ci, et faire preuve de la volonté d'affronter le problème de la faiblesse du système bancaire, il convient de donner davantage de détails sur les paramètres et les résultats de ces tests et sur les mesures qui seront envisagées pour y remédier.

Un "élargissement" de l'exercice au-delà des seules institutions couvertes par les tests, dont les résultats seront connus vendredi, serait également souhaitable, selon le FMI.

L'organisation se félicite toutefois de la tenue de ces tests de résistance, censés ramener la confiance sur la solidité des banques européennes. Il note avec satisfaction que l'exercice concernera 91 banques et non 25, comme il l'avait lui-même recommandé. Il relève également que les marchés ont "favorablement" accueilli ces tests, eu égard à une amélioration des indicateurs de risque bancaire.

Un porte-parole du FMI, William Murray, a néanmoins tenu à préciser que le rapport publié mardi ne représentait pas l'opinion du Conseil d'administration du Fonds, la plus haute instance exécutive de l'institution internationale. "Les commentaires dans ce rapport sont hors contexte et quelque peu datés", a déclaré M. Murray.

"Le FMI salue la décision des Européens de publier les tests de résistance des banques et estime qu'ils répondront aux questions qui ont été soulevées sur la transparence et aideront à restaurer la confiance dans le système financier", a-t-il ajouté.

Les résultats de ces tests sont très attendus par les marchés financiers. Ils sont censés rendre compte de la capacité de résistance des établissements bancaires à des conditions économiques et financières très dégradées.

De l'avis général, parmi les 91 banques testées, seule une poignée pourrait ne pas franchir l'obstacle, sans doute en Allemagne, en Espagne, en Grèce et au Portugal.

Trends.be, avec L'Expansion.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires