Febelfin lance une nouvelle campagne autour de la sécurité bancaire en ligne

18/08/14 à 11:55 - Mise à jour à 11:55

Source: Trends-Tendances

La Fédération belge du secteur financier (Febelfin) poursuit son travail de sensibilisation visant une banque en ligne plus sûre. Dans sa nouvelle campagne, elle appelle le particulier à ne pas communiquer de données personnelles en cas de doute.

Febelfin lance une nouvelle campagne autour de la sécurité bancaire en ligne

© Febelfin

Febelfin se satisfait des résultats engrangés par de précédentes campagnes. "Au cours des deux premiers trimestres de 2014, 183 cas de fraude ont été recensés pour un montant de 317.000 euros. Par comparaison avec les 1.772 cas pour l'ensemble de l'année 2013 (pour 5,2 millions d'euros), ce chiffre représente une baisse significative", relève la Fédération dans un communiqué diffusé lundi.

Les fraudeurs continuent à privilégier la technique du phishing. Ce type de fraude représente environ 75% de l'ensemble des fraudes nettes. Il consiste à envoyer à sa victime un courriel en se faisant passer pour sa banque. "Une fois que vous aurez transmis vos données privées, cette personne vous appellera et vous demandera vos codes de banque en ligne. Donner suite à cette demande, c'est lui remettre la clé de votre compte...", insiste la Febelfin.

Bien que le mail présente souvent un caractère impérieux, sinon impératif ("des mises à jour de sécurité doivent être effectuées", "votre compte est bloqué"...), les banques ne demandent pas de fournir de telles informations.

"La seule bonne réaction à avoir, c'est de tout interrompre, de glisser le courriel dans la poubelle et de ne surtout pas communiquer vos informations personnelles."

En savoir plus sur:

Nos partenaires