Febelfin: "Affirmer que l'épargne dort est un mythe"

25/07/13 à 19:39 - Mise à jour à 19:39

Source: Trends-Tendances

Febelfin, la fédération belge du secteur financier, a réagi prudemment jeudi face aux prévisions de succès de l'emprunt populaire, approuvé ce jeudi par le conseil des ministres.

Febelfin: "Affirmer que l'épargne dort est un mythe"

© belga

"Nous sommes prudents pour ne pas créer de fausses attentes. Ce qui nous dérange, c'est les affirmations sur le fait que l'épargne dort et que les banquiers ne jouent pas leur rôle. C'est un mythe", a déclaré Michel Vermaerke, administrateur-délégué de Febelfin.

"Durant le premier semestre, 100.000 nouveaux crédits hypothécaires ont été octroyés, pour environ 10 milliards d'euros. Un petit 3 milliards d'euros a été accordé aux PME, une hausse d'environ 2,5 pc en volumes. Les temps sont difficiles, mais les banques font ce qu'elles peuvent pour activer l'épargne", souligne Michel Vermaerke.

Pour l'emprunt populaire, la question est, d'après Febelfin, l'intérêt que le Belge portera à un produit d'une durée minimale de 5 ans. La fédération demande au gouvernement plus de clarté sur les projets pour lesquels de l'argent sera injecté.

Selon l'avant-projet des ministres de l'Économie et des Finances, ces prêts citoyens thématiques visent à orienter l'épargne -considérable en Belgique- vers des crédits à long terme pour des projets "socio-économiques et socialement responsables" du secteur public ou privé, comme des écoles ou des hôpitaux. Un arrêté royal doit fixer les critères.

Un régime fiscal favorable s'appliquera par le biais d'un précompte mobilier réduit à 15 pc, au lieu de 25 pc.

En savoir plus sur:

Nos partenaires