Faillite de Lehman : le CEO, Ernst & Young, Citibank sont mis en cause

12/03/10 à 10:06 - Mise à jour à 10:06

Source: Trends-Tendances

Un expert chargé par la justice américaine d'étudier les causes de l'effondrement de la banque d'affaires Lehman Brothers en septembre 2008 a mis en cause jeudi Richard Fuld, son CEO, ainsi que trois directeurs financiers, un cabinet d'audit et deux banques.

Faillite de Lehman : le CEO, Ernst & Young, Citibank sont mis en cause

© Bloomberg

Dans son rapport de 2.200 pages mis en ligne par la justice, l'expert Anton Valukas explique que Lehman a été victime d'une série de mauvaises décisions, qui peuvent difficilement donner lieu à des poursuites. Il en va autrement du "choix de ne pas divulguer l'impact de ces décisions (qui) soulève la (responsabilité) des hauts responsables qui ont supervisé et certifié des déclarations trompeuses".

Outre Dick Fuld, il cite les directeurs financiers Christopher O'Meara, Erin Callan et Ian Lowitt, ainsi que le cabinet d'audit Ernst and Young "pour, entre autres choses, son incapacité à remettre en cause" les déclarations des cadres de la banque. Anton Valukas, s'il ne se prononce pas sur la légalité des actions de ces personnes, estime qu'elles peuvent, elles, donner lieu à des poursuites.

Il met également en cause deux banques créancières de Lehman - JPMorgan Chase et Citibank - pour avoir exigé des garanties "aux derniers jours de l'existence de Lehman" et modifié les accords de garantie. "Les exigences de garanties par les créanciers de Lehman ont eu un impact direct sur le niveau de liquidités" de la banque, et "les liquidités disponibles de Lehman sont au centre de la question sur le pourquoi" de sa faillite, conclut Anton Valukas.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires