Exclusif: la cellule anti-blanchiment a reçu 23.000 dénonciations en 2013

06/02/14 à 10:16 - Mise à jour à 10:16

Source: Trends-Tendances

La Cellule de traitement des informations financières a enregistré un nombre record de déclarations de soupçon l'an dernier.

Exclusif: la cellule anti-blanchiment a reçu 23.000 dénonciations en 2013

© Thinkstock

Il n'y a pas que les dénonciations fiscales qui augmentent. Le nombre déclarations de soupçon reçues par la Cellule de traitement des informations financières (la Ctif) progresse également. En 2013, cette dernière a reçu pas moins de 22.966 déclarations, soit en moyenne plus de 60 dénonciations par jour. Et une hausse de près de 10 % par rapport aux chiffres de 2012. Cette année-là, la Ctif avait alors enregistré 21.000 signalements, contre 20.001 en 2011, 18.673 en 2010 et... 17.170 en 2009. En cinq ans, la hausse se monte donc à... 34 % !

Rappelons que la loi anti-blanchiment oblige, depuis plusieurs années, certaines professions (banquiers, notaires, comptables, etc.) à dénoncer leurs clients à la Ctif lorsque ceux-ci tentent de "blanchir" le produit d'une fraude fiscale grave et organisée (carrousels TVA, etc.). Est aussi en vigueur depuis quelques mois une nouvelle loi anti-fraude qui oblige désormais ces professionnels à dénoncer les faits de blanchiment, même si ceux-ci ne relèvent pas de la fraude organisée.

Sébastien Buron

Retrouvez notre dossier complet "La traque à l'argent noir se durcit encore" dans le magazine Trends-Tendances de cette semaine.

Nos partenaires