Ethias : vers une réduction "substantielle" de sa présence dans Dexia

21/05/10 à 10:02 - Mise à jour à 10:02

Source: Trends-Tendances

Pour satisfaire aux exigences de la Commission européenne, Ethias accepte notamment de diminuer le risque sur son portefeuille d'investissements par une réduction "substantielle" de sa participation dans Dexia, et une moindre exposition aux produits structurés. L'assureur affirme cependant que rien de particulier ne changera pour ses clients et que les changements demandés d'ici 2013 n'auront qu'un impact limité sur ses activités.

Ethias : vers une réduction "substantielle" de sa présence dans Dexia

© Belga

La direction d'Ethias s'est félicitée jeudi de l'approbation, par la Commission européenne, de son plan de réorganisation stratégique, moyennant une adaptation de ses activités. L'assureur affirme que rien de particulier ne changera pour ses clients et que les changements demandés d'ici 2013 n'auront qu'un impact limité sur ses activités.

"Après 13 mois de négociation avec la Commission européenne, c'est un jour très important pour Ethias, a commenté son président, Erik De Lembre. Il a en effet été jugé aujourd'hui que nous avions un plan de réorganisation et un positionnement stratégique viables."

L'accord trouvé avec la Commission est basé sur le plan Horizon 2011 d'Ethias, adossé à des mesures complémentaires. Si toutes les mesures sont appliquées, le bilan de l'entreprise devrait diminuer de 38 % par rapport à fin 2008. Ces mesures n'auront toutefois pas d'impact sur ses activités vie et non-vie pour les collectivités et entreprises, et encore moins pour la non-vie aux particuliers.

Quant à ses activités vie pour les particuliers, Ethias respectera tous ses engagements existants, mais cessera cette activité d'ici 2013. L'entreprise élaborera à l'avenir une nouvelle gamme d'assurances-vie pour les particuliers en collaboration avec des partenaires externes.

L'assureur vendra sa filiale anversoise Nateus d'une valeur de 1,9 milliard d'euros. Son réassureur luxembourgeois BelRé sera aussi vendu ou liquidé. Le risque sur le portefeuille d'investissements de l'assureur sera enfin minoré par une réduction "substantielle" de sa participation dans Dexia, et une moindre exposition aux produits structurés.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires