Espagne: une troïka pour surveiller la réforme du secteur bancaire

11/06/12 à 10:39 - Mise à jour à 10:39

Source: Trends-Tendances

L'Europe surveillera de près la réforme du secteur bancaire espagnol à la suite de l'octroi d'un plan de 100 milliards d'euros au maximum pour assainir les banques espagnoles, a affirmé lundi le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble.

Espagne: une troïka pour surveiller la réforme du secteur bancaire

© Image Globe

Evoquant la mise sur pied d'une troïka, à l'image de celles surveillant les finances publiques grecques et portugaises, Wolfgang Schäuble a dit à la radio allemande qu'"une troïka verra le jour. On surveillera de près le respect du programme par l'Espagne".

Les ministres des Finances des dix-sept pays de la zone euro ont conclu samedi lors d'une réunion téléphonique un accord, qui a pour but d'assainir les banques espagnoles, asphyxiées par leur exposition au secteur immobilier à la suite d'une demande de Madrid d'aide du fonds de secours européen. Le prêt européen pourra atteindre cent milliards d'euros et sera injecté dans le fonds public espagnol d'aide au secteur bancaire (Frob), qui attribuera ensuite cet argent aux banques qui le demandent.

En échange, l'Espagne devra poursuivre sur la réforme de son secteur bancaire.

La troïka sera composée, comme c'est déjà le cas en Grèce et au Portugal, des bailleurs de fonds: Union européenne, Banque centrale européenne (BCE) et Fonds monétaire international (FMI).

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires