Economies chez Dexia : les syndicats ont leur petite idée sur la question

07/09/10 à 14:59 - Mise à jour à 14:59

Source: Trends-Tendances

Plutôt que de toucher au personnel, les syndicats de Dexia veulent réaliser des économies en "supprimant des niveaux hiérarchiques superflus", en "limitant le recours à la consultance externe", en réduisant "les contrôles sur les contrôles". Ils l'écrivent dans une lettre ouverte adressée à la direction.

Economies chez Dexia : les syndicats ont leur petite idée sur la question

© Belga

Avant un conseil d'administration prévu le 10 septembre et censé approuver le troisième volet du plan de transformation de Dexia, le front commun syndical a écrit une lettre ouverte aux administrateurs du groupe franco-belge afin de leur faire part de leur "préoccupation".

"Si des économies sont nécessaires, le management doit pouvoir les expliquer de manière claire en s'appuyant sur des chiffres corrects", écrivent dans leur lettre les syndicats chrétien, socialiste et libéral, estimant que "la viabilité des entités belges ne doit pas être mise en danger".

Ces économies doivent être recherchées "là où les crédits sont consentis" et peuvent se faire en "supprimant des niveaux hiérarchiques superflus", en "limitant le recours à la consultance externe au strict minimum", en réduisant "les contrôles sur les contrôles", mais en aucun cas "au détriment du personnel qui a maintenu Dexia en vie pendant la crise et qui, aujourd'hui encore, est chaque jour au charbon", jugent les syndicats.

"Pourquoi développer un holding aussi lourd alors que les activités internationales de Dexia ont été aussi réduites ?", se demande le front commun syndical, qui s'interroge sur le business model de Dexia auquel, estiment-ils, le marché ne "croit pas du tout".

Enfin, le front commun, qui doute que les administrateurs de Dexia soient informés de tous les détails des économies déjà réalisées en 2009 et 2010, exige "un business model sain, un autre management qui communique honnêtement et de manière transparente ainsi qu'une gestion assurant des perspectives d'avenir pour le personnel".

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires