Dexia, victime du Liborgate ?

26/07/12 à 07:19 - Mise à jour à 07:19

Source: Trends-Tendances

La manipulation du Libor, le taux interbancaire de référence à Londres, est regardée de très près par Dexia qui pourrait être une des principales victimes. Ces derniers jours, une équipe de Dexia planche pour calculer l'impact de cette fraude, rapportent jeudi plusieurs journaux.

Dexia, victime du Liborgate ?

© Image Globe

A partir de 2007-2008, le taux a été artificiellement bas. Cette manipulation du Libor pourrait avoir accéléré et aggravé la chute de Dexia en 2011, selon des sources internes.

En termes de résultats, l'impact n'est pas clair, et probablement limité. Cela a par contre sans doute affecté les liquidités.

Dexia avait mis en place des mécanismes de couverture du risque de taux qui lui ont causé de très gros soucis, car plus les taux baissaient, plus les contreparties de Dexia demandaient à la banque des garanties.

En octobre 2011, une bonne moitié des 90 milliards d'euros de besoin de financement de Dexia était causée par ce mécanisme. Or, les institutions qui sont citées dans ce Liborgate sont aussi les principales contreparties de Dexia.

Il n'est pas exclu que le groupe aille devant les tribunaux.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires