Dexia: tous responsables !

14/09/16 à 11:25 - Mise à jour à 11:25

Un documentaire sur Dexia sera diffusé ce mercredi sur la Une à 22h00. La journaliste française Catherine Le Gall et le réalisateur belge Alain de Halleux reviennent sur le naufrage du groupe franco-belge et ils trouvent, eux aussi, que les responsabilités sont multiples dans ce désastre.

Dexia: tous responsables !

Les dirigeants de Dexia. © Belga

Difficile cependant d'expliquer en 56 minutes toutes les raisons qui ont fait vaciller ce géant aux pieds d'argiles, d'autant que la plupart des acteurs d'alors ont préféré visiblement s'abstenir de paraître à l'antenne.

On retiendra deux ou trois moments. L'ancien Premier ministre Yves Leterme, qui rappelle que lors des premières discussions avec Sarkozy, ce dernier était surtout préoccupé par le fait d'éjecter le Belge Axel Miller de la tête du groupe pour le remplacer par un de ses fidèles (ce sera Pierre Mariani). Et les entretiens réalisés avec certains cadres de Dexia France, relatant que dès le début, les différences culturelles entre Belges et Français étaient rédhibitoires. On ne se comprenait visiblement pas, les Belges paraissant ternes et peu brillants aux yeux des Français, lesquels étaient jugés arrogantissimes par les Belges.

Le résultat de ce mariage non consommé: le fiasco magistral que l'on connaît.

Nos partenaires