Dexia : "Reynders règle-t-il ses comptes ?"

19/10/11 à 10:42 - Mise à jour à 10:42

Source: Trends-Tendances

L'Ecolo Jean-Marc Nollet dénonce l'obstruction dont ferait preuve le ministre des Finances dans le dossier Dexia/Holding Communal : "Soyons clairs : Leterme et Reynders nous amènent au crash. Et c'est effectivement Didier Reynders qui est au coeur du blocage !"

Dexia : "Reynders règle-t-il ses comptes ?"

© Image Globe/Nicolas Maeterlinck

Dexia : "Soyons clairs : Leterme et Reynders nous amènent au crash !" (Nollet)

L'Ecolo Jean-Marc Nollet, vice-président du gouvernement wallon, demande que les présidents de partis qui négocient la formation du gouvernement fédéral se saisissent du dossier du Holding Communal.

Interrogé dans L'Avenir et sur Bel RTL, Jean-Marc Nollet vise directement le ministre des Finances, Didier Reynders, accusé de bloquer le dossier : "Le formateur doit être conscient que ce dossier lui retombera dessus !", indique Jean-Marc Nollet dans L'Avenir, rappelant les conséquences budgétaires du débat en cours.

"Soyons clairs : Leterme et Reynders nous amènent au crash. Et c'est effectivement Didier Reynders qui est au coeur du blocage." Jean-Marc Nollet va même plus loin : "Je me demande si le kern reçoit bien toute l'information nécessaire de la part de Didier Reynders sur un dossier qui concerne fédéral, Régions, communes et citoyens."

Peut-être Didier Reynders souhaite-t-il "régler ses comptes avec certains administrateurs du Holding ou de Dexia ?" Jean-Marc Nollet rappelle la demande écologiste de mise en place d'une commission parlementaire sur Dexia, qui permettrait d'éclaircir la situation.

Holding Communal : "Il n'y avait pas d'autre solution !" (Vermeiren)

Il n'y avait pas d'autre solution que la construction qui a vu le Holding Communal acheter en 2008 des actions du groupe Dexia avec de l'argent prêté par... Dexia Banque, a déclaré Francis Vermeiren, président du holding, mercredi matin sur les ondes de Radio 1. "C'était ça ou la faillite de Dexia !"

Francis Vermeiren refuse de parler de spéculation et souligne que tant l'Europe que la Commission bancaire étaient au courant de cette construction : "Il est facile de critiquer après coup."

De Morgen se montre critique mercredi à l'égard des actionnaires du Holding Communal, le bras financier des communes, au bord de la faillite à la suite du démantèlement du groupe Dexia. Selon le journal flamand, les actionnaires du Holding ont brillé ces dernières années par leur absence et leur désintérêt, les responsables politiques ne s'intéressant qu'aux dividendes versés par le Holding Communal aux communes.

"Les réunions se faisaient très sérieusement et étaient bien préparées", réplique Francis Vermeiren. Le président du Holding Communal se déclare en outre content de pouvoir se rendre au Parlement pour y "répondre avec sérieux à chaque question" et dit avoir rempli ses fonctions "en son âme et conscience".

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires